Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Julien

de librinova

Je suis l'Alpha

de librinova

Derrière le masque

de librinova

suivant

GERARD PERTUSA

La planque de Max

 


 

© GERARD PERTUSA, 2016

ISBN numérique : 979-10-325-0036-1

Image

Courriel : contact@laboutiquedesauteurs.com

Internet : laboutiquedesauteurs.cultura.com


 

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

 

IN VINO VERITAS

 

Sylvain connaissait à nouveau le bonheur d'être entouré de tous ses amis ; tant d’années avaient passé, depuis.

En ce temps-là, leur quête commune de puissance et de vérité les réunissait à intervalles réguliers. Avec obstination, ils cherchaient à s'élever au-dessus de l'humaine condition, mais pas un ne réussit à « s'évader de la caverne de Platon ». Toujours et encore des ombres projetées sur la paroi de la grotte : ils ne contemplèrent rien d'autre, malgré la pratique assidue d'exercices spirituels inspirés de ceux des élèves de l'Académie du grand penseur grec. De guerre lasse, ces modernes Icare abandonnèrent alors leur recherche d'un "ailleurs". La mort dans l'âme, ils se dispersèrent aux quatre vents, chacun suivant sa propre route.

 

Mais ce soir, ces amoureux transis de la sagesse, ces laissés-pour-compte de l'Olympe, allaient retrouver leur complicité d'antan : Sylvain le nostalgique n'avait jamais perdu leurs traces ! L'un après l'autre, il les avait appelés : ils devaient se revoir, absolument ! Il leur parla "d'ingrédient manquant" ( ? ), mais resta très évasif à ce sujet.

Cette voix surgie du passé réveilla en chacun d'eux une vieille blessure ; ils croyaient pourtant avoir pansé leur plaie ; mais non, "l'écharde dans la chair" était toujours là, bien plantée. La morphine du temps n'avait maintenant plus aucun effet sur eux ! Le ton à la fois énigmatique et impérieux de leur ancien compagnon de cheminement emporta leur décision : tous répondirent présent, sans hésiter !

 

L'émotion qui présida à leurs retrouvailles, montra à l'évidence que tous soupiraient après leur défunte fusion spirituelle. Chacun espérait secrètement, nonobstant leur cuisant échec, que leur hôte les avait rassemblés pour former un nouveau groupe : Sylvain n'avait-il pas été le plus zélé d'entre eux, et le premier à réaliser et à oser avancer qu'ils s'étaient fourvoyés ? Ils pouvaient donc lui faire entièrement confiance.