La Réhabilitation

De
Publié par

Mais qui donc est Pâlichon? A-t-il une existence? Deux existences? S'habite-t-il encore? D'antihéros stupide, Vincent devient un antihéros génial et dépassé par les événements.Sans compter la vilaine Irène,une barbouilleuse en vogue qui squatte les appartements miteux de notre imbécile heureux. Brouillant la temporalité,repeignant l'histoire entre humour et dérision Philippe Wolff nous livre une réflexion sur le libre arbitre et repeint la vie d'un Van Gogh triomphant... enfin réhabilité en somme.
Publié le : mercredi 7 janvier 2009
Lecture(s) : 115
EAN13 : 9782304028003
Nombre de pages : 107
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

2
La Réhabilitation

3Philippe Wolff
La Réhabilitation

Nouvelles
5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit 2009
www.manuscrit.com

ISBN : 978-2-304-02800-3 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304028003 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-02801-0 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304028010 (livre numérique)

6





A Danielle 8 Chapitre vingt-trois

LA RÉHABILITATION
Vincent meurt une seconde fois !
Notre journal qui, on s’en souvient, avait relaté fidè-
lement pour vous, amis lecteurs, l’extraordinaire aven-
ture de ce manutentionnaire au nom aussi sordide que
certain, pourtant si juste, vient d’apprendre sa mort tra-
gique. La police judiciaire, on ne peut plus discrète sur
l’affaire, depuis la découverte du corps tard hier soir
après minuit, par Gustave Ravoux, patron du café épo-
nyme, à Auvers-sur-Oise, n’a pas voulu révéler les cau-
ses du décès. De source proche, il s’agirait d’un suicide.
Ses amis, qu’il ne voyait plus, le disaient dépressif, ner-
veux ces temps derniers, depuis la perte de son emploi et
son ascension aussi subite qu'inattendue sous les feux de
la rampe. Par ailleurs, d’après son oncle, il se plaignait
chaque nuit dans son sommeil et même le jour de ce
qu’un double le tarabustait, guidait sa vie, lui ôtait
tout le piment de l’avenir incertain en lui révélant ce
qu’il allait faire, ses peintures à venir, ses malheurs fu-
turs, ses joies augurées, ses moindres faits et gestes. Au-
ra-t-il cédé à une crise fatale et personnelle en commet-
tant l’irréparable ? Ou bien n’aura-t-il fait que suivre
9 La Réhabilitation
son « destin réincarnatif », comme disent à présent les
plus éminents spécialistes, à propos de ce nouveau phé-
nomène dévastateur qui toucherait actuellement près de
la moitié de la population, qui, dès demain, peut attein-
dre votre voisin, votre meilleur ami, un parent… vous-
même, ami lecteur !
Nul n’aura oublié que le malheureux, récemment in-
terné à Saint-Rémy après un surprenant héritage, puis
libéré par le Dr Pierson, s’était, dans un premier temps,
sectionné l’oreille droite et, chose curieuse, ne se souvenait
nullement avoir commis pareil acte ! Avait-il obéi à un
autre moi, lui commandant, du plus profond de son
âme, les actes à opérer en lieu et place de son propre cer-
veau ? Il semblerait bien évidemment que la réincarna-
tion chronique, affectant les neurones en provoquant une
amnésie quasi totale de l’ego originel, prive les personnes
atteintes de leur « contemporanéité respiratoire », autre
expression à vous désormais familière, etc.
1
M.Vincent Pâlichon n’avait jamais conservé
un appartement plus de deux mois. Célibataire
d’âge respectable, rentier tout neuf, il vivait seul
depuis que sa vieille maman l’avait quitté pour
un logement plus stable : la tombe. Sa femme
aussi avait divorcé de lui malgré leurs trois en-
fants, et le surprenant héritage qui lui était pro-
mis. Continuant son poste de manutention-
naire, superstitieux et avare de souvenirs qui
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.