La Rue des époux Tramier

De
Publié par

A la recherche de son père qui l'a abandonné, Mireille Maërle commence des recherches généalogiques...il lui aura fallu plus de dix années de recherches et de patience pour retrouver la trace du berceau paternel situé à Crillon le Brave, petit village perché, au pied du Géant de Provence: le Mont Ventoux. Son arbre généalogique remonte jusqu'il y a plus de 500 ans. Riche de renseignements obtenus à travers les Archives départementales et certaines monographies, l'auteur réinstalle ses ancêtres à travers différentes époques de leur vie...
Publié le : mercredi 7 novembre 2007
Lecture(s) : 69
EAN13 : 9782748194241
Nombre de pages : 173
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
La rue des époux Tramier
3
Titre Mireille Maërle
La rue des époux Tramier
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-9424-1 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748194241 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-9425-X (livre numérique) ISBN 13 : 9782748194258 (livre numérique)
6
7
.
La rue des époux Tramier
8
AVANT-PROPOS
La rue des époux Tramier était autrefois dite la « Grande rue » de Bedoin, village du Vaucluse au pied du Mont Ventoux. On pouvait se rafraîchir à la fontaine, aujourd’hui déplacée et située au carrefour qui mène à Carpentras. Depuis 1963, cette rue a été baptisée la rue des Epoux Tramier. A la veille de la révolution, c’est-à-dire en 1788, une maison de charité, en faveur des vieillard et des infirmes de l’un ou de l’autre sexe, fut fondée à Bedoin, par M Jean-Joseph Tramier et Madame Rose Thomas, son épouse. Ils léguèrent, en faveur de ladite maison de charité leur beau domaine de Saint-Blaise. Cette maison claustrale ou prieuré n’est autre que le presbytère actuel, appelé encore :Clastre, du mot latinClaustrum.chapelle de style Une gothique, en ruine aujourd’hui, se trouve à droite de la route de Mormoiron. C’est M et Mme Tramier qui l’avait fait bâtir pour satisfaire leur piété. Ont-ils rencontré des obstacles, ont-
9
La rue des époux Tramier
ils changé spontanément de résolution ? Quoiqu’il en soit, ils ne laissèrent rien dans leur testament qui permit de continuer cette bonne œuvre.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.