La Sensitive

De
Publié par

La Sensitive est l'histoire de l'éducation sentimentale d'Odile, dans un Bordeaux à mi-distance entre la Libération et Mai 68. Les protagonistes ? Des étudiants sur lesquels la bataille pour la vie n'est pas encore entamée. Pas entamée ? Pour une sensitive, qui fait comme si vivre et foncer étaient synonymes, tout basculera dans le tragique. Malgré l'obsession du {grand-amour-toujours}, Odile a fait des rencontres qui ont brouillé son trop idéal objectif. Confrontée à la violence passionnée de l'autre sexe - en la personne de Jacques Vielmas -, elle n'entreverra pas la violence du sien. Odile était lucide ; Odile était aveugle. Cette contradiction, plus de vingt ans après, m'a suggéré {l'Innocence coupable} et ces pages nouvelles qui, regardant de plus loin le gâchis, en atteignent le coeur. L'innocente sensitive n'a qu'à demi pris garde à elle. Coupable, elle n'a pas assez gardé l'autre. L'adolescence a capoté. Une adolescence qui finit mal a beaucoup de mal à finir.
Publié le : mercredi 16 avril 1986
Lecture(s) : 25
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246795728
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La Sensitive est l'histoire de l'éducation sentimentale d'Odile, dans un Bordeaux à mi-distance entre la Libération et Mai 68. Les protagonistes ? Des étudiants sur lesquels la bataille pour la vie n'est pas encore entamée. Pas entamée ? Pour une sensitive, qui fait comme si vivre et foncer étaient synonymes, tout basculera dans le tragique. Malgré l'obsession du {grand-amour-toujours}, Odile a fait des rencontres qui ont brouillé son trop idéal objectif. Confrontée à la violence passionnée de l'autre sexe - en la personne de Jacques Vielmas -, elle n'entreverra pas la violence du sien. Odile était lucide ; Odile était aveugle. Cette contradiction, plus de vingt ans après, m'a suggéré {l'Innocence coupable} et ces pages nouvelles qui, regardant de plus loin le gâchis, en atteignent le coeur. L'innocente sensitive n'a qu'à demi pris garde à elle. Coupable, elle n'a pas assez gardé l'autre. L'adolescence a capoté. Une adolescence qui finit mal a beaucoup de mal à finir.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.