La tendresse des tracteurs

De
Publié par

L'Ardèche et un amour impossible sont les terres arides d'un roman qui ne se veut pas d'amour. Ou alors, un "amour alibi" afin d'écrire un long poème sur la nostalgie du lien. Un roman de père en fils.

Publié le : dimanche 19 juin 2011
Lecture(s) : 48
EAN13 : 9782748104707
Nombre de pages : 135
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La tendresse des tracteurs
JeanLouis Vincensini
La tendresse des tracteurs
ROMAN
© manuscrit.com, 2001 ISBN: 2748104714 (pour le fichier numérique) ISBN: 2748104706 (pour le livre imprimé)
Avertissement de l’éditeur
Découvert par notre réseau de Grands Lecteurs (libraires, revues, critiques littéraires et de chercheurs), ce manuscrit est imprimé tel un livre. D’éventuelles fautes demeurent possibles ; manuscrit.com, respectueuse de la mise en forme adoptée par chacun de ses auteurs, conserve, à ce stade du traitement de l’ouvrage, le texte en l’état. Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com 5bis rue de l’asile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com
Pour mon père Paul Pour mon fils Julien
Avertissement
Le 14 Février 1998, Pierre Tchernia a dit dans une émission télévisuelle, à une heure de grande écoute « J’en reviens toujours à ce que je répète » Cette phrase est essentielle pour accepter ce roman comme identique, mots à maux, au pro chain. C’est pourquoi je me dis parfois en écrivant « n’estce pas le recommencement du reste de ma vie ? » Ainsi Roland et Rolande ne sauraient ressembler à des personnages vivants morts ou en résistance. Ils sont simplement des visages, comme sur les boîtes de fromage à tartiner « La vache qui rit » qui re produit sur l’étiquette la même image en pendants d’oreilles au lobe de l’animal. C’est infini. Cela donne le vertige. Alors si vous arrivez à la fin de ce texte, foncez chez votre épicier…de ma part…
JeanLouis Vincensini
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.