La Ténébreuse

De
Publié par

Dans la République du Ponant, à la veille d'un troisième millénaire, Sigismond est la victime d'une tragédie familiale qui se répercute de siècle en siècle. Après avoir longuement vécu prisonnier de l'oubli et du silence, aux côtés d'une mère démente, Sigismond se trouve soudain plongé dans une Histoire impitoyable dont son père est le tyran et le magicien invisible, à la tête des Niebelungen. Ceux-ci, rameau d'une ancienne nation vaincue, se livrent à un combat incessant contre le Peuple Innommé, voué dépuis le commencement des temps aux holocaustes et aux résurrections perpétuels.
Arraché à son immense cauchemar, violenté par des événements dramatiques, transporté à Noroit, ville étrange que son père rêva comme un monde à sa mesure, Sigismond trouvera-t-il en Myriam Jonathan, jeune danseuse du ghetto de Borée, fille de la détresse et de l'espérance du Peuple Innommé, la rédemption qui le purifierait des fatalité et des maléfices de son passé, qui briserait l'étreinte d'une mère à jamais geôlière, et le délivrerait du pouvoir diabolique d'un père magnifié ? Sigismond pourra-t-il vivre avec Myriam l'amour oblatif et fuir tous les cachots qui l'enserrent sur La Ténébreuse, caravelle à la voile noire, symbole des deuils et de l'errance humaine ?

Fidèle aux thèmes de ses précédents romans : Le Fleuve des Morts et Casino des brumes, Joël Schmidt, avec La Ténébreuse, enveloppe d'un monde utopique une intrigue singulière et riche dont les anecdotes et les personnages ont une réalité et une présence intenses. Il nous raconte ainsi, grâce à l'autorité envoutante d'une imagination souveraine, la fable de notre temps où l'homme et la femme tentent de s'opposer aux totalitarismes de l'esprit et de la cité.

Publié le : mardi 1 mars 2016
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226383624
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Dans la République du Ponant, à la veille d'un troisième millénaire, Sigismond est la victime d'une tragédie familiale qui se répercute de siècle en siècle. Après avoir longuement vécu prisonnier de l'oubli et du silence, aux côtés d'une mère démente, Sigismond se trouve soudain plongé dans une Histoire impitoyable dont son père est le tyran et le magicien invisible, à la tête des Niebelungen. Ceux-ci, rameau d'une ancienne nation vaincue, se livrent à un combat incessant contre le Peuple Innommé, voué dépuis le commencement des temps aux holocaustes et aux résurrections perpétuels.
Arraché à son immense cauchemar, violenté par des événements dramatiques, transporté à Noroit, ville étrange que son père rêva comme un monde à sa mesure, Sigismond trouvera-t-il en Myriam Jonathan, jeune danseuse du ghetto de Borée, fille de la détresse et de l'espérance du Peuple Innommé, la rédemption qui le purifierait des fatalité et des maléfices de son passé, qui briserait l'étreinte d'une mère à jamais geôlière, et le délivrerait du pouvoir diabolique d'un père magnifié ? Sigismond pourra-t-il vivre avec Myriam l'amour oblatif et fuir tous les cachots qui l'enserrent sur La Ténébreuse, caravelle à la voile noire, symbole des deuils et de l'errance humaine ?
Fidèle aux thèmes de ses précédents romans : Le Fleuve des Morts et Casino des brumes, Joël Schmidt, avec La Ténébreuse
, enveloppe d'un monde utopique une intrigue singulière et riche dont les anecdotes et les personnages ont une réalité et une présence intenses. Il nous raconte ainsi, grâce à l'autorité envoutante d'une imagination souveraine, la fable de notre temps où l'homme et la femme tentent de s'opposer aux totalitarismes de l'esprit et de la cité.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant