La Vie Badaboum

De
Publié par

Le tonnerre du ciel, l’affolement de nos cœurs, le crépitement des armes, les grincements de l’argent, la banquise qui fendille, l’atome qui déconne, la morale qui fout le camp et vous, chers amis, qui vous battez avec le fric, les machines, le chômage, les délocalisations, le système bling-bling et le climat qui s’échauffe, m’avez décidé à réunir ces textes, ces paroles envolées, ces cris poussés au fil des années, ces lettres, ces bribes de journal qui racontent mieux qu’un long roman pourquoi –malgré la saumure où nous sommes– j’ai toujours aimé vivre.
Parler des rencontres essentielles, écrire, dire l’aventure des livres, mesurer la vérité de l’amour, évoquer les amis, revoir les sourires à demi effacés, manger avec gourmandise, épeler le temps, sortir des nuages, réclamer justice, photographier les hommes, fouiller dans la vieille malle aux souvenirs, renoncer à l’inutile, prêcher pour la liberté des esprits, lécher les blessures de l’homme abandonné, sont de ma paroisse.
Je vous invite à venir me rejoindre au fond de mon jardin japonais pour regarder passer sur un lit de graviers minuscules l’énorme torrent de la vie.
J. V.

Romancier, nouvelliste, essayiste mais aussi cinéaste, Jean Vautrin est l’un des pères fondateurs du néo-polar. Pour La Vie ripolin il est couronné en 1986 par le Grand Prix du roman de la Société des gens de Lettres. Un grand pas vers le bon Dieu lui vaut de recevoir en 1989 le Prix Goncourt puis, la même année, le Goncourt des Lycéens. Pour Baby boom, il avait reçu auparavant la Bourse Goncourt de la nouvelle. Co-auteur avec son ami Dan Franck de la série des Aventures de Boro, il a publié une trentaine de romans et recueils chez Fayard. Il a reçu le prix Louis-Guilloux pour l’ensemble de son œuvre.

Publié le : mercredi 13 mai 2009
Lecture(s) : 42
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213650234
Nombre de pages : 320
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le tonnerre du ciel, l’affolement de nos cœurs, le crépitement des armes, les grincements de l’argent, la banquise qui fendille, l’atome qui déconne, la morale qui fout le camp et vous, chers amis, qui vous battez avec le fric, les machines, le chômage, les délocalisations, le système bling-bling et le climat qui s’échauffe, m’avez décidé à réunir ces textes, ces paroles envolées, ces cris poussés au fil des années, ces lettres, ces bribes de journal qui racontent mieux qu’un long roman pourquoi –malgré la saumure où nous sommes– j’ai toujours aimé vivre.
Parler des rencontres essentielles, écrire, dire l’aventure des livres, mesurer la vérité de l’amour, évoquer les amis, revoir les sourires à demi effacés, manger avec gourmandise, épeler le temps, sortir des nuages, réclamer justice, photographier les hommes, fouiller dans la vieille malle aux souvenirs, renoncer à l’inutile, prêcher pour la liberté des esprits, lécher les blessures de l’homme abandonné, sont de ma paroisse.
Je vous invite à venir me rejoindre au fond de mon jardin japonais pour regarder passer sur un lit de graviers minuscules l’énorme torrent de la vie.
J. V.

Romancier, nouvelliste, essayiste mais aussi cinéaste, Jean Vautrin est l’un des pères fondateurs du néo-polar. Pour La Vie ripolin il est couronné en 1986 par le Grand Prix du roman de la Société des gens de Lettres. Un grand pas vers le bon Dieu lui vaut de recevoir en 1989 le Prix Goncourt puis, la même année, le Goncourt des Lycéens. Pour Baby boom, il avait reçu auparavant la Bourse Goncourt de la nouvelle. Co-auteur avec son ami Dan Franck de la série des Aventures de Boro, il a publié une trentaine de romans et recueils chez Fayard. Il a reçu le prix Louis-Guilloux pour l’ensemble de son œuvre.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Mes amis

de diwiha

Le vieil homme et l'amour

de le-nouvel-observateur