La Vie dont tu rêvais

De
Publié par

Eva rêvait sa vie. Cinéma, célébrité, richesse, Hollywood ! Eva voulait vivre follement...

Sa mort plonge son père, Pierre, un journaliste agréablement orgueilleux et superficiel, dans un profond désarroi. Désormais, tout lui semble médiocre : son travail, ses relations, ses habitudes - et nul ne peut soulager sa souffrance. Il se replie dans la solitude. Et se raccroche au souvenir de sa fille.

Jusqu'au jour où lui vient cette idée folle : s'embarquer pour un périple en mer à destination de Hollywood, où Eva rêvait de faire une carrière d'actrice... Jalonné de rencontres et de surprises, ce voyage va lui permettre de porter un regard neuf sur l'existence. Et de vivre enfin.

Dans ce magnifique portrait d'un homme face au deuil, le romancier et dramaturge Antoine Rault interroge la part de rêve et de désir qui nous constitue, cette énergie insoupçonnée capable de réenchanter la vie.

Publié le : mercredi 2 avril 2014
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226306586
Nombre de pages : 304
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Eva rêvait sa vie. Cinéma, célébrité, richesse, Hollywood ! Eva voulait vivre follement...
Sa mort plonge son père, Pierre, un journaliste agréablement orgueilleux et superficiel, dans un profond désarroi. Désormais, tout lui semble médiocre : son travail, ses relations, ses habitudes - et nul ne peut soulager sa souffrance. Il se replie dans la solitude. Et se raccroche au souvenir de sa fille.
Jusqu'au jour où lui vient cette idée folle : s'embarquer pour un périple en mer à destination de Hollywood, où Eva rêvait de faire une carrière d'actrice... Jalonné de rencontres et de surprises, ce voyage va lui permettre de porter un regard neuf sur l'existence. Et de vivre enfin.
Dans ce magnifique portrait d'un homme face au deuil, le romancier et dramaturge Antoine Rault interroge la part de rêve et de désir qui nous constitue, cette énergie insoupçonnée capable de réenchanter la vie.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Elsa Fottorino

de le-nouvel-observateur

De l'ennui

de grasset

suivant