//img.uscri.be/pth/70156bd605f349ae514f82ed39c38a79e3ea1f5a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le bureau des mariages

De
242 pages

Pour Hervé Bazin, la nouvelle n'est pas un exercice littéraire périlleux et plus ou moins secondaire. Chacune de celles qu'il écrit présente un ou plusieurs personnages vrais, expose une situation, développe un drame humain et en épuise le sens. Elle atteint les êtres dans leur vérité secrète et profonde et écalire un moment caractéristique de leur destin.

Les huits récits que voici ont la même densité. mais de l'un à l'autre, rien de plus vari, de plus changeant, que les circonstances, le décor et les personnages. Hervé Bazin passe des bas-fonds de paris à la lumière d'un paysage d'eau ou à la splendeur d'une forêt d'automne. Il évoque aussi bien l'atmopshère tragique d'une prison que la paix médiocre d'un intérieur de petits-bourgeois. Il entre dans les âmes enfantines des tragiques héros de Jeux de mains comme dans le cœur racorni  de quelque maniaque de village.

On remarquera enfin dans le Bureau des mariages un style épuré, sans outrances, sans complaisances verbales. Hervé Bazin n'en garde que mieux ce sens de la vie et ce don de la rendre qui lui ont valu un exceptionnel succès.

Voir plus Voir moins
Pour Hervé Bazin, la nouvelle n'est pas un exercice littéraire périlleux et plus ou moins secondaire. Chacune de celles qu'il écrit présente un ou plusieurs personnages vrais, expose une situation, développe un drame humain et en épuise le sens. Elle atteint les êtres dans leur vérité secrète et profonde et écalire un moment caractéristique de leur destin.
Les huits récits que voici ont la même densité. mais de l'un à l'autre, rien de plus vari, de plus changeant, que les circonstances, le décor et les personnages. Hervé Bazin passe des bas-fonds de paris à la lumière d'un paysage d'eau ou à la splendeur d'une forêt d'automne. Il évoque aussi bien l'atmopshère tragique d'une prison que la paix médiocre d'un intérieur de petits-bourgeois. Il entre dans les âmes enfantines des tragiques héros de Jeux de mains comme dans le cœur racorni  de quelque maniaque de village.
On remarquera enfin dans
le Bureau des mariages un style épuré, sans outrances, sans complaisances verbales. Hervé Bazin n'en garde que mieux ce sens de la vie et ce don de la rendre qui lui ont valu un exceptionnel succès.