Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le Café Zimmermann

De
269 pages

Joséphine Kahane, qui dessine des jardins, se trouve prisonnière d'une vie conjugale mortifère. Elle pense perdre la raison lorsqu'arrivent au centre culturel local le claveciniste Vilhem Zachariasen, puis son aérienne épouse Hanne, enfin son ensemble de musique de chambre. Tandis que se déroulent leçons et exécutions en public du Concerto pour clavecin en ré mineur BWV 1052 de Bach, la jeune femme s'éprend d'un des musiciens. Son existence en sera boule-versée. Plusieurs narrateurs décrivent l'événement auquel fait écho la carrière de Bach, lui-même victime de la médiocrité de l'esprit institutionnel de son temps. Dans ce roman où la musique prend une grande place, Catherine Lépront raconte un amour et une délivrance, mais son regard impitoyable met à nu l'hypocrisie et la bassesse des notables politiques et culturels de la ville. Autour de Joséphine, les personnages semblent réunir le dix-huitième siècle de Bach et notre époque. Seuls, l'art et la passion permettent d'échapper à l'étroitesse des destins.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Extrait de la publication
Extrait de la publication
,
,
estinées à une ite par quelque icite et constitue été intellectuelle.
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
ent faire sa . Puis l’ou-demain de constances ieu de quoi ont le sou-e serait pas ive, et elle soit. achariasen
is qu’est-ce moi-même. nt un cour-is minutes. u dites «de n ton de se ue par son ps fourrés, cette fami-is minutes, en réalité ni durée indé-à la coque. ourd’hui je
Extrait de la publication
ouvent en
ruption, je rogramme, z de noms ur me per-oloniste de vait immé-ipiter moi-usicologue r de presse. achariasen paroles que to, d’autres e, d’autres Collegium seph Spiess eister Jean-, avait sans perdu, uti-ur le clave-BWV 1052 ’interpréta-t se relayer lle, et qu’il t, avec son i-même au e six mois chariasen, irecteur de inistrateur ns le cadre
confronté, ne activité, hef, le che-