Le canal de Matthieu

De
Publié par

Dans la seconde partie du XIXème siècle, Antoine, jeune convalescent, part de Lyon pour fortifier ses poumons au bon air du Queyras, dans les Hautes-Alpes. À Font-Gillarde, il trouve la guérison et bien d’autres choses. Antoine, le citadin, est sur ces pentes difficiles un èstranger. Il va devoir être accepté par la population et comprendre les enjeux d’un terroir unique. Hautes-Alpes et XIXème siècle font de ce roman une épopée à la fois historique et régionale. Jean-Claude Bonnuit, mêlant le patois de Font-Gillarde à une langue soutenue, retrace dans Le canal de Matthieu le parcours de ces amoureux de l’eau.
Publié le : lundi 20 juin 2011
Lecture(s) : 238
EAN13 : 9782304030907
Nombre de pages : 353
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Le canal de Matthieu
3
Titre Jean-Claude Bonnuit
Le canal de Matthieu
L’irrigation dans les Alpes de Font-ème Gillarde en Queyras du XIX siècle Suivid'un lexique sur le parler du canal
Roman
5 Éditions Le Manuscrit Paris
© Éditions Le Manuscrit, 2009 www.manuscrit.com  Nouvelle édition © Couverture : Aquarelle de Marie-Rose MesnilISBN : 978-2-304-03090-7 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304030907 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-03091-4 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304030914 (livre numérique)
6
Le canal de Matthieu
Il y a lieu de protéger la nature contre les hommes, mais aussi de protéger les œuvres des hommes contre les injures de la nature et du temps. Philippe Lamour
7
Le canal de Matthieu
REMERCIEMENTS
Je tiens à exprimer mes sincères remerciements à celles et ceux qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à l’élaboration ducanal de Matthieu.Je commence par Jean Roux, mémoire vivante de Fontgillarde, bibliothèque humaine dont les portes m’ont été généreusement ouvertes, et sans qui ce livre n’aurait pas été écrit. Sans oublier l’aide amicale et opportune de Jacques son frère.Ensuite viennent les autres amis qui ont mis leurs connaissances techniques, historiques et littéraires au service des textes et des photos : Jeanine de Caumont, Marc Rouyer, Alain Le Maout, Bénédicte Peyrot et Marc Le Bris pour les incrustations photographiques.Sans oublier Jean Silvain auteur des cartes, Marie-Rose Mesnil peintre des aquarelles des couvertures et de la vue générale du Queyras et Duncan Mc Arthur pour les photos du cadastre. Enfin je remercie monsieur le Maire de Molines, Francis Martin qui m’a permis de prendre librement ces photos.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le chant des étoiles

de les-editions-du-vaisseau-d-or

Porte-à-faux

de Manuscrit

Le chant des étoiles

de les-editions-du-vaisseau-d-or