//img.uscri.be/pth/84f553474a532e06db572ba5ec2859fdabc80369
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Le chateau des Alpes

De
263 pages
Une romance comme l'envolée d'un rêve Le château dans les Alpes est un lieu de rêve, entre hôtel de luxe et prairie de fleurs, c'est aussi le lieu où Abby vient s'installer avec d'autres candidats pour passer un concours littéraire. Abby croit mettre en jeu sa carrière professionnelle, mais c'est sur le plan sentimental que tout, soudain, bascule. Panne d'électricité, le temps d'un baiser. Un homme a embrassé Abby. Qui est-il? Avec ce troisième roman, l'auteure suisse Cédrine Samk nous emmène à nouveau dans l'univers à la fois brillant et trouble des passions et des trahisons
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2
Titre
Le Château des Alpes
3
DU MÊME AUTEURAUXÉDITIONSLEMANUSCRIT
L'Amour en Prose, Poésie, 2005. Amour, amitié, mensonge..., Romance, 2005.
Titre Cédrine Samk
Le Château des Alpes
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2006 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-8220-0 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748182200 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-8221-9 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748182217 (livre numérique)
6
.
.
8
Mai, un dimanche
MAI,UN DIMANCHE
Le train entre en gare. Aby se lève et enfile son manteau. Elle se hisse autant qu’elle peut sur la pointe des pieds, mais elle ne parvint à agripper l’anse de son sac de voyage. Elle jette un regard autour d’elle, espérant trouver une âme compatissante et assez généreuse pour lui venir en aide. Mais, personne ne fait le moindre geste. Au moment où elle s’apprête à monter sur le siège, un homme saisit le sac et le lui tend, sans un mot. Aby le remercie chaleureusement, mais n’obtient qu’un sourire pour toute réponse. Une fois sur le quai, elle se rend à l’information. Elle connaît le nom de sa destination, mais celui-ci n’est affiché nulle part sur les tableaux de la gare. Ce qui est bien normal, d’après la jeune femme travaillant à l’accueil, pas très souriante et avare de renseignements. Aby a l’impression de lui arracher les mots de la bouche. Ce n’est pas un train qui l’y emmènera, mais un car de montagne. Après l’avoir remercié Aby sort de la
9
Le Château des Alpes
gare et regarde autour d’elle. Où peut bien être cet arrêt de bus ? Elle fait quelques pas avant de se retrouver à un carrefour. Quelle direction prendre ? Elle pose sa valise et regarde autour d’elle. Le ciel est gris, de gros nuages s’annoncent au loin. Cela rend l’endroit triste. Un homme s’arrête près d’elle. Le même qui vient de l’aider avec sa valise. Elle en profite pour lui demande son chemin. L’horaire lui indique une longue période d’attente, elle décide alors de patienter à l’intérieur d’une brasserie, se mettant ainsi à l’abri des premières gouttes de pluies qui se font sentir. Après avoir dégusté un bon bifteck, des frites et une salade, elle hésite pour une glace et finit par y renoncer. Et ne le regrette pas ! Plus d’une fois, elle sent des haut-le-cœur l’envahir, tant le chemin n’est fait que de bosses et de nids-de-poule, de croisements étroits et de contours en tête d’épingle ! Après plus d’une heure et demie, passée les yeux fermés en attendant que ses nausées diminuent, Aby est enfin soulagée de descendre de ce véhicule aux bercements trop incommodants. Elle se retrouve au beau milieu de la montagne, entourée de champs, d’animaux, et de pics plus ou moins enneigés. Le paysage est superbe. Elle reste immobile,
10