Le Convoi de l'espoir

De
Publié par

Duel mortel dans l’Atlantique

   Mars 1941. Un énorme convoi appareille du port de Liverpool matraqué jour et nuit par la Luftwaffe. Cap sur Halifax. En queue, un petit bateau sauvé de la casse, l’Espoir, armé par un patron de pêche de l’île de Sein, son mécanicien et un lycéen brestois, Yves, qui préparait l’École navale. Propulsé offi cier en second, Yves doit s’imposer à un équipage cosmopolite composé de voyous et d’aventuriers recrutés faute de mieux. 
   À la queue de la meute allemande au départ de Lorient : l’U-63, un sous-marin rescapé de la Grande Guerre que l’amiral Dönitz a ajouté aux grands U-Boote qui écument l’Atlantique. Hans Kassel, son commandant, a accepté par sens du devoir son rôle de charognard : sa mission consistera à achever les bateaux alliés en panne ou blessés. 
   La rencontre entre l’Espoir et l’U-63 est inévitable. Qui l’emportera ? Ces deux bateaux ont des chances minimes de survivre à l’affrontement implacable qui se prépare. Comme Hans, Yves sait que son sacrifi ce n’aura de sens que si chacun fait son devoir…

Jean-Jacques Antier est l’un des meilleurs spécialistes de la guerre maritime, mais aussi un grand romancier de la mer. Avec Le Convoi de l’espoir, il nous embarque dans l’enfer de la bataille de l’Atlantique pour une partie d’échecs haletante, jusqu’au bout incertaine, au-dessus des abîmes.

Publié le : mercredi 16 janvier 2013
Lecture(s) : 10
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702151846
Nombre de pages : 320
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Duel mortel dans l’Atlantique
   Mars 1941. Un énorme convoi appareille du port de Liverpool matraqué jour et nuit par la Luftwaffe. Cap sur Halifax. En queue, un petit bateau sauvé de la casse, l’Espoir, armé par un patron de pêche de l’île de Sein, son mécanicien et un lycéen brestois, Yves, qui préparait l’École navale. Propulsé offi cier en second, Yves doit s’imposer à un équipage cosmopolite composé de voyous et d’aventuriers recrutés faute de mieux. 
   À la queue de la meute allemande au départ de Lorient : l’U-63, un sous-marin rescapé de la Grande Guerre que l’amiral Dönitz a ajouté aux grands U-Boote qui écument l’Atlantique. Hans Kassel, son commandant, a accepté par sens du devoir son rôle de charognard : sa mission consistera à achever les bateaux alliés en panne ou blessés. 
   La rencontre entre l’Espoir et l’U-63 est inévitable. Qui l’emportera ? Ces deux bateaux ont des chances minimes de survivre à l’affrontement implacable qui se prépare. Comme Hans, Yves sait que son sacrifi ce n’aura de sens que si chacun fait son devoir…
Jean-Jacques Antier est l’un des meilleurs spécialistes de la guerre maritime, mais aussi un grand romancier de la mer. Avec Le Convoi de l’espoir, il nous embarque dans l’enfer de la bataille de l’Atlantique pour une partie d’échecs haletante, jusqu’au bout incertaine, au-dessus des abîmes.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant