Le dragon des quatre océans

De
Publié par

En 1405, la plus grande armada qu'un océan ait jamais portée quitte la Chine pour la gloire du Fils du Ciel.
A la tête de cette flotte grandiose, l'amiral Zheng He, l'eunuque géant, veut imposer au monde la paix et l'harmonie universelle. Un peuple de près de trente mille soldats, marins, fonctionnaires lettrés, astrologues, marchands, contrebandiers... va vivre pendant deux ans à bord de plus de trois cents navires, dont soixante-sept vaisseaux-trésors, colosses longs de cent cinquante mètres et aux neuf mâts gigantesques. On y croise aussi des bonzes en quête de la dent sacrée du Bouddha, des prêtres taoïstes et des musulmans bâtisseurs d'empire ; dans les cabines, des courtisanes ou des espionnes, et un passager clandestin qui fait trembler la Chine : l'homme-nuage.
L'Indochine, l'Indonésie, Ceylan, l'Inde enfin... On en rapportera des épices, de l'or, et des animaux étranges, éléphants, crocodiles, orangs-outangs...
L'amiral Zheng He et Ma Huan, un jeune interprète aussi candide qu'ambitieux, devront déjouer mille complots visant à briser l'élan de la plus grande armada de tous les temps.
Dans cette épopée, Olivier Ikor a reconstitué un épisode, célèbre en Chine et mal connu ailleurs, de l'histoire des Ming. En partant dans le sillage de Zheng He, il a découvert un navigateur hors norme, qui atteindra l'Afrique et peut-être l'Amérique, bien avant Vasco de Gama et Christophe Colomb.

Olivier Ikor est romancier. Le Dragon des quatre océans a été écrit à Lisbonne, port ouvert à tous les voyages, toutes les aventures.

Publié le : mercredi 24 mars 2004
Lecture(s) : 32
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709641326
Nombre de pages : 600
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
En 1405, la plus grande armada qu'un océan ait jamais portée quitte la Chine pour la gloire du Fils du Ciel.
A la tête de cette flotte grandiose, l'amiral Zheng He, l'eunuque géant, veut imposer au monde la paix et l'harmonie universelle. Un peuple de près de trente mille soldats, marins, fonctionnaires lettrés, astrologues, marchands, contrebandiers... va vivre pendant deux ans à bord de plus de trois cents navires, dont soixante-sept vaisseaux-trésors, colosses longs de cent cinquante mètres et aux neuf mâts gigantesques. On y croise aussi des bonzes en quête de la dent sacrée du Bouddha, des prêtres taoïstes et des musulmans bâtisseurs d'empire ; dans les cabines, des courtisanes ou des espionnes, et un passager clandestin qui fait trembler la Chine : l'homme-nuage.
L'Indochine, l'Indonésie, Ceylan, l'Inde enfin... On en rapportera des épices, de l'or, et des animaux étranges, éléphants, crocodiles, orangs-outangs...
L'amiral Zheng He et Ma Huan, un jeune interprète aussi candide qu'ambitieux, devront déjouer mille complots visant à briser l'élan de la plus grande armada de tous les temps.
Dans cette épopée, Olivier Ikor a reconstitué un épisode, célèbre en Chine et mal connu ailleurs, de l'histoire des Ming. En partant dans le sillage de Zheng He, il a découvert un navigateur hors norme, qui atteindra l'Afrique et peut-être l'Amérique, bien avant Vasco de Gama et Christophe Colomb.

Olivier Ikor est romancier. Le Dragon des quatre océans a été écrit à Lisbonne, port ouvert à tous les voyages, toutes les aventures.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.