//img.uscri.be/pth/6dd51fa57efa526a65bfb705c16279bb0bcbc9e1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le faussaire, l'espionne et le faiseur de bombes

De
286 pages

Novembre 1924, gare de Zurich, trois héros de l’Histoire se rencontrent sous la plume d’Alex Capus : Emile Gilliéron, génial dessinateur, deviendra faussaire d’antiquités grecques ; Laura d’Oriano, chanteuse de cabaret, travaillera comme espionne pour la Résistance ; Felix Bloch, grand physicien pacifiste, participera au programme américain de la construction de la bombe atomique. Un grand roman d’aventures humaines, un voyage au-delà des frontières en compagnie de personnalités doubles et troubles.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

ALEX CAPUS LE FAUSSAIRE L’ESPIONNE ET LE FAISEUR DE BOMBES
roman traduit de l’allemand par Emanuel Güntzburger
ACTES SUD
LE POïNT DE VUE DES ÉDïTEURS
Novembre , gare de Zurîch, troîs jeunes gens se croîsent sous a pume d’Ae Capus. La vîe es attend, es voîes à emprunter sembent înnombrabes. À chaque întersectîon, une décîsîon s’împose pour engager eur destîn et choîsîr eur camp. En bîographe passîonné et passîonnant, Ae Capus raconte e chemînement de deu hommes et d’une emme ayant vécu întensément e e xx sîèce. Émîe Gîîéron, génîa dessînateur, émîgrera en Grèce où î îmmortaîsera des oeuvres d’art de ’Antîquîté. Laura d’Orîano, chanteuse de cabaret, rîsquera sa vîe pendant a Seconde Guerre mondîae. Feî Boch, grand physîcîen pacîIste, partîcîpera au programme amérîcaîn de conceptîon de a bombe atomîque, maîs ne se aîssera pas enrôer. Comme dansLéon et Louise(Actes Sud, ), roman ayant connu un succès înternatîona, ’auteur aîe Ictîon et réaîté, enrîchîssant son travaî d’écrîture par des recherches hîstorîques approondîes. Un magnîIque roman d’aventures, un voyage au-deà des rontîères en compagnîe de troîs personnes qu’on auraît tant aîmé rencontrer.
ALEX CAPUS
Alex Capus est né en Normandie en 1961, d’un père français et d’une mère suisse. Il vit jusqu’à l’âge de cinq ans à Paris, puis part s’installer en Suisse avec sa mère. Francophone écrivant en allemand, il publie son premier roman en 1994. Traduite dans de nombreuses langues, son œuvre a été récompensée par le Grand Prix de Pro Helvetia.
DU MÊME AUTEUR
UN AVANT-GOÛT DE PRINTEMPS, roman, édîtîons Autrement, . LE ROI D’OLTEN, récîts, édîtîons Bernard Campîche, . LÉON ET LOUISE, roman, Actes Sud,  ; Babe nº .
Photographîe de couverture : © Lee Avîson / Trevîîon ïmages “Lettres aemandes” sérîe dîrîgée par Martîna Wachendorf Tître orîgîna : Der Fälscher, die Spionin und der Bombenbauer © Car Hanser Verag, Munîch,  ©ACTES SUD,  pour a traductîon rançaîse ïSBN----
ALEX CAPUS
Le aussaîre, ’espîonne et e aîseur de bombes
roman traduît de ’aemand par Emanue Güntzburger
ACTES SUD
Émile Gilliéron -
Laura d’Oriano -
Felix Bloch -
7
8
ette Ie me pat. J’aîme cette îmage d’ee, C assîse dans ’embrasure de a portîère ouverte de a toute dernîère voîture de ’Orîent-Epress, tandîs que e ac de Zurîch déIe devant ee dans un scîn-tîement argenté. On pourraît être début novem-bre , j’îgnore e jour eact. C’est une jeune Ie de treîze ans quî a vîte poussé, maîgre, encore un peu gauche, avec à a naîssance du nez une rîde coé-reuse, petîte maîs déjà proonde. Son genou droît est repîé, sa jambe gauche pend dans e vîde au-dessus du marchepîed. Appuyée contre e montant de a portîère, ee se baance au rythme du traîn, ses che-veu bonds lottent au vent. Ee se protège du roîd avec un paîd qu’ee presse contre sa poîtrîne. Sur e wagon, a paque de destînatîon îndîque “Constan-tînope-Parîs” ; au-dessus Igurent, dorés et rutîants, des ettres en aîton et es îons du royaume de Be-gîque, embème de a compagnîe. Ee ume de a maîn droîte des cîgarettes quî se consument vîte dans e vent. Là d’où ee vîent, î n’y a rîen d’etraordînaîre à ce que des enants ument. Entre deu cîgarettes, ee chante des bouts de méo-dîes orîentaes – berceuses turques, baades îba-naîses, chants d’amour égyptîens. Ee veut devenîr
9
chanteuse comme sa mère, maîs en mîeu. Jamaîs, au grand jamaîs ee n’usera sur scène de son déco-eté nî de ses moets comme e aît sa mère, ee ne s’afubera pas non pus d’un boa rose et n’aura pas pour accompagnateurs des types comme son père, avec eur îmmanquabe verre à dents rempî de brandy posé sur e pîano, toujours à se endre d’un cîn d’œî et d’un gîssando chaque oîs que sa mère montre sa jarretîère. La jeune Ie, ee, veut devenîr une artîste authentîque. Ee sent en ee un sentîment grand et ampe et e jour vîendra où ee uî donnera îbre cours. Ee en est sûre et certaîne. Sa voî est encore voîée et rêe, cea aussî, ee e saît. Assîse sur son marchepîed, c’est à peîne sî ee s’entend chanter. Le vent cueîe es méodîes sur ses èvres et es emporte vers es tourbîons d’aîr quî suîvent ce dernîer wagon. Voîcî troîs jours qu’avec ses parents et ses quatre rères et sœurs, ee a quîtté Constantînope dans un wagon beu de deuîème casse. Depuîs, ee a passé des heures et des heures à cette portîère ouverte. À ’întérîeur, e compartîment occupé par sa amîe est bruyant et étoufant, tandîs que dehors î aît dou pour a saîson. Durant ces troîs jours, sur son marche-pîed, ee a humé e parum des vîgnobes de Bugarîe et aperçu des îèvres sur es champs de bé auchés de a Vovodîne, ee a aît sîgne au bateîers du Danube quî ’ont sauée en retour d’un coup de trompe, ee a vu dans es aubourgs de Begrade, Budapest, Bratîsava et Vîenne es îmmeubes noîrs de suîe au enêtres de cuî-sîne ma écaîrées derrîère esquees des gens en maî-ot de corps sont assîs, épuîsés, devant eurs assîettes. Quand e vent dîrîgeaît a umée de a ocomotîve à vapeur vers a droîte, ee s’asseyaît dans ’embrasure
10