Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Le Grand Galop

De
155 pages
C’est la vie d’adulte qui est différente de ce que j’imaginais, bien sûr, rien n’est jamais aussi parfait qu’en imagination, mais avec le temps heureusement j’ai appris à colorier mon bonheur sans dépasser les lignes.
Elle avait rêvé d’une carrière de funambule, d’une maison avec des sapins et des balançoires, d’une fille qu’elle appellerait Anne. D’un amour qui durerait toujours. Que faire lorsque de ses rêves il ne reste que des retailles sinon les plier et les ranger dans un tiroir fleurant bon la lavande? C’est qu’elle ne sait pas vivre sans laisser son imagination la précéder, et c’est ainsi qu’elle avance et recule, accompagnée de son vautour, de sa mère toute d’ombre et de lumière, de ses souvenirs qu’elle revisite grâce à un passage secret dans sa garde-robe…
Porté par une écriture poétique, ce roman à la forme audacieuse explore les éblouissements et les fracas d’une jeune femme qui refuse la banalité et pourchasse l’extraordinaire.
J’ai dix-neuf ans et je suis prête à ce que la vie arrive. Et elle ne peut arriver ici, dans cette maison entortillée si serré dans la fantaisie que la réalité n’a aucune chance d’y pénétrer, une maison sur laquelle ma mère plane telle une bonne fée. Elle est trop immense pour être vraie, ma mère, je me dis parfois que j’en ai sûrement inventé de grands bouts. Des souvenirs d’elle coulent comme des carrés de sucre dans un thé déjà saturé et s’accumulent en petites collines de douceur. Maman qui garde des paons dans un enclos pour toujours avoir sous la main des plumes avec lesquelles décorer ses cheveux, maman qui chante l’opéra si haut et si bien que des bulles multicolores s’échappent de sa bouche, et je m’amuse chaque fois à essayer de les attraper, maman qui rit tant et tellement que de petites larmes s’accrochent à ses cils et se transforment en diamants, nous les vendons à grand prix aux joailliers de la ville et, au retour, elle m’offre de magnifiques animaux en pâte d’amande que je dévore en commençant par les pattes et en imaginant que ça leur fait mal. Maman qui m’affirme que oui, bien sûr, l’avenir sera fait de tout ce que j’y aurai mis, même un fil de fer et une ombrelle de dentelle. Maman avec qui tous les rêves sont permis.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

MARIENOËLLE GAGNON
LeGrand Galop ROMAN
De la même auteure
Adulte L’Hiver retrouvé, Éditions Triptyque, 2008. Jeunesse Petit Panda rêve au bleu, Éditions Panda, 2015. Petit Panda préfère le jaune, Éditions Panda, 2013.
LeGrandGalop
Projet dirigé par Pierre Cayouette, éditeur Conception graphique: acapelladesign.com Mise en pages: Pige communication Révision linguistique: Sylvie Martin et Chantale Landry
Québec Amérique e 329, rue de la Commune Ouest, 3 étage Montréal (Québec) Canada H2Y 2E1 Téléphone: 514 4993000, télécopieur: 514 4993010 Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition. Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien. L’an dernier, le Conseil a investi 157 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays. Nous tenons également à remercier laSODECpour son appui financier. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Gagnon, MarieNoëlle Le grand galop (Collection Littérature d’Amérique) ISBN 9782764429556 (Version imprimée) ISBN 9782764429945 (PDF) ISBN 9782764429952 (ePub) I. Titre. II. Collection: Collection Littérature d’Amérique. PS8613.A448G73 2015 C843’.6 C2015941007X PS9613.A448G73 2015 Dépôt légal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2015 Dépôt légal, Bibliothèque et Archives du Canada, 2015 Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés © Éditions Québec Amérique inc., 2015. quebecamerique.com
La citation de la page 57 est tirée du poèmeUn oiseau s’envolede Paul Éluard, publié dans l’ouvrageCapitale de la douleur(Gallimard, 1926).
MARIENOËLLE GAGNON
LeGrandGalop ROMAN
Pour Gagrou,ma maman vraieet imaginée.