Le grand recrutement

De
Publié par

Pourquoi la France n'a-t-elle jamais connu de grandes affaires d'espionnage comme ses voisins britannique ou allemand avec les fameuses "taupes" de Cambridge ou le scandale Günther Guillaume qui a brisé la carrière du chancelier Brandt ? De telles affaires ont existé répond Thierry Wolton, et particulièrement un réseau d'espionnage soviétique dont les membres ont appartenu aux plus hautes sphères de l'Etat. Thierry Wolton a eu accès pour la première fois aux archives secrètes de l'ex-URSS. A Moscou, il a pisté les traces de ce réseau ultra-secret qui prend ses racines dans les années trente mais dont certains membres étaient récemment encore en activité. Son enquête, qui l'a aussi amené dans les coulisses du renseignement aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne, lui permet également de reconstituer la fabuleuse destinée de l'homme par qui tout est arrivé : Henri Robinson, l'agent recruteur de ces "taupes" françaises.
Publié le : mercredi 3 février 1993
Lecture(s) : 48
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246448297
Nombre de pages : 400
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Pourquoi la France n'a-t-elle jamais connu de grandes affaires d'espionnage comme ses voisins britannique ou allemand avec les fameuses "taupes" de Cambridge ou le scandale Günther Guillaume qui a brisé la carrière du chancelier Brandt ? De telles affaires ont existé répond Thierry Wolton, et particulièrement un réseau d'espionnage soviétique dont les membres ont appartenu aux plus hautes sphères de l'Etat. Thierry Wolton a eu accès pour la première fois aux archives secrètes de l'ex-URSS. A Moscou, il a pisté les traces de ce réseau ultra-secret qui prend ses racines dans les années trente mais dont certains membres étaient récemment encore en activité. Son enquête, qui l'a aussi amené dans les coulisses du renseignement aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne, lui permet également de reconstituer la fabuleuse destinée de l'homme par qui tout est arrivé : Henri Robinson, l'agent recruteur de ces "taupes" françaises.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.