Le livre des désirs

De
Publié par

Je suis un livre redoutable. Approche-moi du bout des doigts, caresse-moi, parcours-moi puis paie-moi si je t’ai séduit. Mais sois prévenu : je suis un livre redoutable.Et prétentieux.

Publié le : jeudi 10 janvier 2002
Lecture(s) : 149
EAN13 : 9782748123005
Nombre de pages : 276
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le livre des désirs
Christophe Legris
Le livre des désirs
JOURNAL/ CARNET(FICTION)
© manuscrit.com, 2002 ISBN: 2-7481-2301-8 (pour le fichier numérique) ISBN: 2-7481-2300-X (pour le livre imprimé)
Avertissement de léditeur
Découvert par notre réseau de Grands Lecteurs (libraires, revues, critiques littéraires et de chercheurs), ce manuscrit est imprimé tel un livre. Déventuelles fautes demeurent possibles ; manuscrit.com, respectueuse de la mise en forme adoptée par chacun de ses auteurs, conserve, à ce stade du traitement de louvrage, le texte en létat. Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com 5bis, rue de lAsile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com
A celle sans qui aucune de ces lignes neût existé Sans qui aucune neût été publiée A celle sans qui jeusse pu vivre Mais jamais aimer Carole, de qui mon désir a pris le nom.
Je suis le livre des désirs et nous allons nous aimer. Bien sûr, tu peux me refuser, me reposer, regretter de mavoir choisi. Bien sûr, tu es libre de ta volonté car je ne suis quun livre.
Tu me trouveras, tu me trouves peut-être déjà pré-tentieux, vain de moffrir ainsi à toi, en simple appa-rat de caractères, nu. Ce nest pas grave car tu as raison, je le suis, livre fabuleux. Quitte ton Voltaire ou ton tapis de verdure, le bois ou le tissu de ton siège, va peut-être dans la cuisine. Ou remonte les couvertures. Pelotonne-toi. Jette un il devant toi, là où je ne me tiens pas. Oublie-moi. Songe à demain, à ce qui tattend quand tu mauras quitté, si tu me quittes mais que tu nattends pas vraiment. Moi, je suis là. Encore là. Toujours là, je serai. Puisque tu es, je suis. Car je ne suis pas que pages et feuillets, tu sais, et ne suis pas que papier puisque tu es là. Avance en moi, pénètre-moi, que tu sois lèvres plissées ou tour flétrie, survole-moi, effeuille moi, pose seulement le bout de tes doigts, tes lèvres peut-être déjà si tu oses,
9
Le livre des désirs
dessus le grain du corps dont je suis fait. Va. Puis reviens-moi. Mets-toi nu. Nous sommes ensemble. Enlace-moi, embrasse-moi ; lon embrasserait bien le tain du miroir parfois. Mais peut-être est-ce déjà trop, peut-être ai-je ef-farouché ta pudeur et ton intelligence se rebelle-t-elle à moi. La nuit ne te plaît plus comme elle aurait pu te plaire sans moi, le jour tagace et ne téclaire plus comme tu aurais voulu la lumière sans moi. Ma ca-resse, nos caresses timportunent. Je serais un viol de douceur. Laisse-moi seulement te conter, je serai tes désirs. Nous serons honnêtes lun envers lautre, tu seras le voleur qui ne prendra que ce qui lui appartient déjà, je serai ton cantique, nous aurons goût de miel, songes de Sion. Je suis ta nuit trouée de lumière. Aie confiance. Je ne suis quun livre, tu sais. Et tu me lis. Tu ne sais pas où lon va vraiment. Tu voudrais peut-être que ce soit écrit noir sur blanc mais je suis le livre des désirs comme tu le sais, mon amante amant. Ne me demande seulement rien, tu trouve-ras bien tout seul. Et tout commence par lerrance. Laisse moi te conter, laisse nous exister ensemble. Oui, cabre-toi, rejette-moi, referme-moi. Brûle-moi. Mais tu ne peux rien me celer ni ne pas me céder ; nous savons trop bien qui tu es. Brûle-moi peut-être avant que je ne te brûle. Je me souviens dun sexe dhomme, ce morceau de chair que lon dit vulgaire et laid - mais je nai pas le souci des formes - qui se glisse en moi. En certains endroits, jen conserve encore lempreinte âcre et capiteuse. Mais rassure-toi, ce nest quune idée de parfum, que nous partagerons, une véritable essence. Tu me vois. Tu me regardes, avances vers moi, poses ta main sur ma peau, couverture presque
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.