Le Maître du "Je"

De
Publié par

Le Maître du « Je » met en lumière la haute estime ou le manque d'estime que nous avons pour nous mêmes et les difficultés de communication entre les différentes générations. Tout au long de l'histoire, on assiste à certaines confusions entre un jeune homme, une dame âgée et des adultes, jusqu'au moment où se produit l'impensable...


Né en Afrique (Cameroun) le 14 avril 1979, ADR a toujours été passionné par l'écriture. Il a choisi d'entre dans l'aventure littéraire avec ce premier roman Le maître du « Je » qui annonce la lignée de plusieurs autres ouvrages.


Publié le : jeudi 1 janvier 2009
Lecture(s) : 47
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782960089301
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Nous étions le jour précédant la date anniversaire de la crise, celle qui réveilla notre attention. Après elle, tout était différent. La situation semblait aller mieux, tant en Europe que dans le reste du monde. * Un nouveau départ pour l’homme qui a survécu à d’autres frayeurs. Il était presque neuf heures du matin, lorsque le train à grande vitesse s’apprêta à quitter la voie quatorze de la gare de Paris Nord. Très tôt, une pléiade de personnes s’était rassemblée autour de la bête pour contempler ses formes provocantes et aguicheuses. Sa gaine de couleur vert émeraude les attirait curieusement. Il était gravé sur cet objet métallique le nom «Euromanie» Son allure était différente des autres trains. Ce qui atti-ra les photographes et les journalistes de tous bords. Ces derniers interviewaient les artistes et les politiciens présents à cette fête d’inauguration. Le spectacle était exceptionnel. L’un des plus médiatisés du moment. Des individus de passage s’arrêtaient devant cette chose en acier. Ils la regardaient d’un air étrange. Comme si sa beauté et sa brillance les tenaient en haleine. À moins qu’elle leur procurât un sentiment intense de jouissance.
5
La plupart des voyageurs à destination de Bruxelles, de Berlin et de Londres avaient pris place dans les différentes voitures ferroviaires. Le contrôleur marquait ses derniers pas le long du quai, sous les feux des pro-jecteurs et des flashes agressifs des appareils photos. Nous le sentions nerveux, était-ce parce qu’il se sentait responsable de ce convoi spécial ? * Cette image, nous l’avons tous vue où imaginée en passant. Certains passagers majeurs avaient bénéficié d’une réduction exceptionnelle sur leurs billets. Ceux-ci n’étaient valables que pour ce jour J. Ils ne pouvaient donc être échangés, ni remboursés. D’autres tickets provenaient d’une loterie qui avait été organisée par le MEE, le Ministère Européen de l’Écologie. Celui-ci fut créé après la victoire surprenante des écologistes aux élections européennes après la crise qui frappa l’Europe et le monde. Ils étaient devenus majoritaires au parle-ment européen. Leur premier projet fut la réalisation de ce train. Grâce à celui-ci, ils voulaient montrer leur intention de préserver l’environnement et de faire voyager la population vers un univers plus sain. Les plus imaginatifs d’entre eux pensaient ralentir la destruction ou la mort de la planète. Leur slogan publicitaire était le suivant « Voyagez continuellement dans l’Euromanie». * À bord, toutes les rencontres sont possibles.
6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi