Le sang des braves

De
Publié par

Le Sang des Braves concerne une partie peu connue de l'histoire de la Nouvelle-France. Ce livre fait le récit de la grande bataille de Long-Sault et des dernières heures du chevalier Adam Dollard des Ormeaux qui, avec seulement 16 compagnons, combattit l'envahisseur à 16 contre 300. En 1660, alors que Ville-Marie était à ses débuts, le gouverneur de cette même ville, Paul de Chomedey de Maisonneuve, est mis au courant d'une invasion iroquoise contre les fortifications de la ville, financé par l'armée anglaise. L'Angleterre a des plans précis. Se débarrasser une fois pour toutes des Français avec la volonté des iroquois, leurs principaux alliés.
Publié le : mercredi 15 juin 2011
Lecture(s) : 69
EAN13 : 9782748177961
Nombre de pages : 207
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Le Sang des Braves
3
Titre Stéphan Parent
Le Sang des Braves
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.comISBN : 2-7481-7796-7 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748177961 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-7797-5 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748177978 (livre numérique)
6
.
Introduction
INTRODUCTION
Le Sang des Braves concerne une partie peu connue de l’histoire de la Nouvelle-France. Ce livre fait le récit de la grande bataille de Long-Sault et des dernières heures du chevalier Adam Dollard des Ormeaux qui, avec seulement 16 compagnons, combattit l’envahisseur à 16 contre 300. En 1660, alors que Ville-Marie était à ses débuts. Le gouverneur de cette même ville, Paul de Chomedey de Maisonneuve est mis au courant d’une invasion iroquoise contre les fortifications de Ville-Marie, financé par l’armée anglaise. L’Angleterre a des plans précis. Se débarrasser une fois pour toutes des Français avec la volonté des iroquois, leurs principaux alliés. Avec l’aide des Algonkins et des Hurons, Dollard et ses compagnons se battront pour la libération de la Nouvelle-France.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.