Le Syndrôme de Gepetto

De
Publié par

« J'ai épousé la plus belle paire de seins des Beaux-arts, j'ai une situation stable, ce qui est rare pour un artiste, je suis employé comme sculpteur pour un musée de cire. Je modèle des hommes et des femmes politiques, quelques savants et, de temps en temps, un nageur ou un footballeur. Chaque fois que je façonne un de mes personnages, je me sens empli de fierté et d'un sentiment de puissance. Le « syndrome de Gepetto ».Et puis un beau jour, moi, dont la seule aventure était le trajet entre mon appartement et mon atelier, je me suis retrouvé projeté au coeur de l'un des plus ahurissants complots de l'Histoire ! Gepetto était devenu Pinocchio. »Avec son sens de l'humour et son goût pour la fantaisie, Jean-Pierre Richard, l'auteur de La Fille tombée d'un rêve, nous entraîne dans une comédie pétillante où il épingle joyeusement les travers de notre société spectacle...
Publié le : mercredi 2 mars 2011
Lecture(s) : 52
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226224590
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« J'ai épousé la plus belle paire de seins des Beaux-arts, j'ai une situation stable, ce qui est rare pour un artiste, je suis employé comme sculpteur pour un musée de cire. Je modèle des hommes et des femmes politiques, quelques savants et, de temps en temps, un nageur ou un footballeur. Chaque fois que je façonne un de mes personnages, je me sens empli de fierté et d'un sentiment de puissance. Le « syndrome de Gepetto ».Et puis un beau jour, moi, dont la seule aventure était le trajet entre mon appartement et mon atelier, je me suis retrouvé projeté au coeur de l'un des plus ahurissants complots de l'Histoire ! Gepetto était devenu Pinocchio. »Avec son sens de l'humour et son goût pour la fantaisie, Jean-Pierre Richard, l'auteur de La Fille tombée d'un rêve, nous entraîne dans une comédie pétillante où il épingle joyeusement les travers de notre société spectacle...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant