Le tombeau d'Alexandre le Grand

De
Publié par

S’appuyant sur les récits antiques de Plutarque comme de Diodoro, l’auteur nous livre une passionnante reconstitution historique de l’époque. Il entraîne le lecteur dans un périple haletant qui commence dans la chaleur de Babylone où Alexandre meurt en 323 avant Jésus-Christ, à l’âge de 33 ans, de retour d’Inde. Les avis sur le lieu où se trouverait le mausolée d’Alexandre divergent. Selon Diodoro, un sarcophage en or massif martelé, cerclé de quatre sangles, tiré par des mules, aurait transporté son corps jusqu’à l’oasis de Siwa, dans le désert égyptien. Pour Pausania, sa sépulture se trouverait à Ege, en Macédoine. Selon Ptolémée, compagnon de route d’Alexandre, il aurait été inhumé à Alexandrie. Une partie de la ville ayant été immergée, le monument pourrait se trouver là. Ce livre d’histoire, qui se lit comme un roman, est fondé sur des données rigoureusement scientifiques. 

Traduit de l’italien par Giulio Minghini
Publié le : mercredi 15 septembre 2010
Lecture(s) : 19
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709643290
Nombre de pages : 236
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
S’appuyant sur les récits antiques de Plutarque comme de Diodoro, l’auteur nous livre une passionnante reconstitution historique de l’époque. Il entraîne le lecteur dans un périple haletant qui commence dans la chaleur de Babylone où Alexandre meurt en 323 avant Jésus-Christ, à l’âge de 33 ans, de retour d’Inde. Les avis sur le lieu où se trouverait le mausolée d’Alexandre divergent. Selon Diodoro, un sarcophage en or massif martelé, cerclé de quatre sangles, tiré par des mules, aurait transporté son corps jusqu’à l’oasis de Siwa, dans le désert égyptien. Pour Pausania, sa sépulture se trouverait à Ege, en Macédoine. Selon Ptolémée, compagnon de route d’Alexandre, il aurait été inhumé à Alexandrie. Une partie de la ville ayant été immergée, le monument pourrait se trouver là. Ce livre d’histoire, qui se lit comme un roman, est fondé sur des données rigoureusement scientifiques. 

Traduit de l’italien par Giulio Minghini
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.