Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 5,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Publications similaires

Le Tour du carré

de librairie-editions-tituli

Souvenirs et portraits de jeunesse

de bnf-collection-ebooks

Suites vietnamiennes

de harmattan

Vous aimerez aussi

suivant
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.
© Editions Grasset et Fasquelle, 2012.
9782246802129 — 1re publication
OUVRAGES DU MEME AUTEUR
Fonction de X (épuisé), KRA.
Merveilles de la Mort, KRA.
Nombre (poésie), EMILE PAUL.
La Vie Humaine (roman), EMILE PAUL.
Pour paraître prochainement :
Le Même et l’Autre, ÉD. DU SAGITTAIRE.
ON a emporté les azalées dans des pots
et les marguerites
sur la Méditerranée.
Plus loin que la table et les fauteuils de paille peinte,
je vois le mur blanc d’hôpital où s’appuient les gens
allongés sous des couvertures à croix
avec leurs respirations et leurs yeux sur la mer :
Ils considèrent l’eau et le vent emmêlés
ils regardent aussi l’esprit bleu de Dieu comblé d’étoiles
Tandis que moi, abrité par les vitres et les plantes
à l’arrière du bâtiment, le front dans les doigts,
Parce que j’ai ce livre à planches sur les genoux
je songe à toutes les maisons dessinées du monde :
« Perspective des Egyptiens, perspective des
Chinois, quel Montaigne vous comparera ? »
O lecture en mer...
C’est drôle de ne pas savoir qu’il y a des gueules rouges
aux cheminées et des hublôts trouant la haute coque noire,
des mâts, des escaliers de cuivre et des passerelles
lavées d’iode.
Cependant sur le pont, près de moi, adossés à leurs cabines
cent voyageurs étendus se disent : la mer, la mer.
Je relève lentement le menton
je me rappelle enfin des livres illustrés d’oursins
Et, balancé, j’aperçois la Mer toute collée,
le ciel et la mer.
Le nom de la mer à celui de la mort ressemble...
....................
Je me lève j’ai peut-être pensé
tout ce que je pouvais penser.
NAPLES sans toit, Naples tranché
je descends dans tes ruelles hautes, sales et jolies