Le Voyage de Simon Morley

De
Publié par

Pour remonter dans le passé lointain, il n'est pas nécessaire d'utiliser une machine à voyager dans le temps. Il suffit de s'imprégner de l'époque dans laquelle on désire se rendre, de se dépouiller de toutes les pensées, comportements qui vous ancrent dans le présent, bref, de se conditionner mentalement et physiquement, pour être projeté dans le temps que l'on croyait perdu. Telle est la théorie du Pr. Danzinger. Informé de ce projet, qui a secrètement l'aval et le soutien logistique du gouvernement américain, Simon Morley doute, hésite... Mais la médiocrité de son existence, la curiosité, et le mystère qui entoure le suicide d'un aïeul de son amie Kate, finissent par le décider. Installé dans un appartement du Dakota, un vieil immeuble new-yorkais demeuré intact, il va s'y comporter comme un homme de la fin du XIXe, et un soir de neige, après des jours d'efforts et d'attente, le miracle se produit...
Récit conjuguant le témoignage écrit et visuel (de nombreux dessins et photos accompagnent le texte), enquête policière, histoire d'amour comme Hollywood ne sait plus en filmer, Le Voyage de Simon Morley a été récompensé par le Grand Prix de l'Imaginaire.
Publié le : mardi 24 mars 2015
Lecture(s) : 9
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782207125007
Nombre de pages : 544
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« Mais si ce projet aboutit, ce sera l’œuvre la plus remarquable que mortel ait jamais réalisée, et je don nerais n’importe quoi… je me plierais à un régime à base de navets crus et de fumier de cheval, si cela devait me permettre de vivre une année, voire un mois de plus. Néanmoins, quelles que soient les pré cautions prises, un homme de soixantehuit ans sait que ses jours sont comptés, tandis que vous, qui avez… Quoi, vingthuit ans ? » J’ai fait signe que oui. « Vous avez sur moi un avantage de quarante ans, et si je pouvais vous le dérober, je le ferais allégrement, sans la moindre hésitation. Je vous envie même pour ce que vous vivez aujourd’hui. Vous estil déjà arrivé de donner un livre qui vous a énormément plu en éprouvant un sentiment d’envie parce que la per sonne va le découvrir et que, cette expérience, vous ne la ferez plus jamais ? — Oui, monsieur. C’étaitHuckleberry Finn. — Voilà ! Voilà ce que je ressens devant ce que vous allez vivre maintenant. Occupezvous de lui, Rube. Vous avez beaucoup de choses à lui montrer, et le temps presse. » Il consulta sa montre. « Amenezle à la cafétéria pour midi. »
LE VOYAGE DE SIMON MORLEY
JACK FINNEY
LE VOYAGE DE SIMON MORLEY
ROM A N ILLUST R É
T R A DUIT DE L’A NGL A IS (ÉTATSUNIS) PA R HÉLÈNE COLLON
GRAND PRIX DE L’IMAGINAIRE 1994
coéçoLUNES D ENCREŝoûŝ à éço é Géŝ dûày
té ogà : Time and Again
Ééû ogà : so & sçhûŝé, néw Yok
Et pour la traductions française : © Éoŝ déoë, 1993 ïûŝào é çoûvéûé : aûÈé Poçé
Pour Marg, qui l’a aimé
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Scènes de la vie de Prozac

de le-nouvel-observateur

La Nouvelle Revue Française N° 375

de editions-gallimard-revues-nrf

Un train nommé « Cendrars »

de le-nouvel-observateur

Le Populisme climatique

de editions-denoel

Le Premier Venu

de editions-denoel

suivant