Les Aventures de Radisson, t.1

De
«Et là! Tout à coup! Il voit dix Iroquois barbouillés de couleurs vives à moitié cachés dans les fourrés. Il les met en joue et s'apprête à tirer quand, derrière lui, d'horribles hurlements lui glacent le sang. Il se retourne et aperçoit en un éclair vingt Iroquois se ruer sur lui. Il tire à l'aveuglette sur ces corps puissants qui l'immobilisent. Leurs cris, leurs armes s'abattent sur lui. Radisson voudrait lutter mais c'est impossible. Les Iroquois le clouent au sol et un violent coup sur la tête lui fait perdre conscience.»«Martin Fournier a trouvé les mots pour le dire, son Radisson est humain parmi les humains, intelligent, rebondissant, immensément capable au fil de ce récit envoûtant et palpitant.» – SERGE BOUCHARDAu printemps 1651, un jeune homme originaire de Paris débarque à Trois-Rivières. Mais, à peine arrivé, son destin bascule lorsque les Iroquois le capturent. Pour Pierre-Esprit Radisson commence alors une nouvelle vie qui va le conduire dans des contrées inconnues en compagnie des Iroquois qui, après l'avoir torturé, l'adoptent comme un frère.Ce premier volet des aventures de Radisson, le plus célèbre des coureurs de bois de l'histoire du Canada, plonge le lecteur au coeur de l'époque héroïque où les Français côtoyaient chaque jour les autochtones, alliés ou ennemis. L'historien Martin Fournier marie avec brio rigueur et passion dans un roman qui plaira autant aux férus d'histoire qu'aux plus jeunes lecteurs avides de sensations fortes.Martin Fournier est historien. Il a enseigné à l'Université du Québec à Rimouski et publié plusieurs essais sur Radisson et sur la vie quotidienne en Nouvelle-France. Il a aussi collaboré à plusieurs projets de mise en valeur de l'histoire destinés aux secteurs du tourisme et de la télévision. Depuis 2006, il coordonne la réalisation de l'Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française (www.ameriquefrancaise.org).
Publié le : jeudi 28 novembre 2013
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896646470
Nombre de pages : 322
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
MA R T I N FO U R N I E R
les aventures de radisson 1L’enfer ne brûle pas
S e p t e n t r i o n
 E S A V E N T U R E S D E R A D I S S O N
T O M E 1
MA R T I N FO U R N I E R
les aventures de radisson 1L’enfer ne brûle pas
S e p t e n t r i o n
Pour efecuer une recherche îbre par mo-cé à înérîeur de ce ouvrage, rendez-vous sur nore sîe Inerne au www.sepenrîon.qc.ca
es édîîons du Sepenrîon remercîen e Conseî des Ars du Canada e a Socîéé de déveoppemen des enreprîses cuurees du Québec (SODEC) pour e souîen accordé à eur programme dédîîon, aînsî que e gouvernemen du Québec pour son Programme de crédî dîmpô pour édîîon de îvres. Nous reconnaîssons égaemen aîde înancîère du gouvernemen du Canada par enremîse du Fonds du îvre du Canada (FC) pour nos acîvîés dédîîon.
Dîrecîon îéraîre : Érîc Sîmard Iusraîon de a couverure : Jean-Mîche Gîrard Révîsîon : France Brûé Correcîon dépreuves : Marîe-Mîchèe Rheau Mîse en pages e maquete de couverure : Pîerre-ouîs Cauchon
Sî vous désîrez êre enu au couran des pubîcaîons des ÉDITIONS DU SEPTENTRION vous pouvez nous écrîre par courrîer, par courrîe à sep@sepenrîon.qc.ca, par éécopîeur au 418 527-4978 ou consuer nore caaogue sur Inerne : www.sepenrîon.qc.ca
© es édîîons du Sepenrîon 1300, av. Maguîre Québec (Québec) G1T 1Z3 Dépô éga : Bîbîohèque e Archîves naîonaes du Québec, 2011 ISBN papîer : 978-2-89448-647-4 ISBN PDF : 978-2-89664-618-0 ISBN EPUB : 978-2-89664-647-0
Dîfusîon au Canada : Dîfusîon Dîmedîa 539, bou. ebeau Saîn-auren (Québec) H4N 1S2
Venes en Europe : Dîsrîbuîon du Nouveau Monde 30, rue Gay-ussac 75005 Parîs
PRÉFACE
é çéçé épUîs TôUjôUs lés môTs pôU lé îé. JDépUîs és ànnÉés éT és ànnÉés, jé vôyàé àvéç és ànTÔmés, és éspîTs ôUblîÉs, àns és ÉpôqUés màl çônnUés ôU és môménTs sUvôlÉs U pàssÉ. Lé pémîé ÉTônnéménT U vôyàéU àns lé Témps, ç’ésT lé sîlénçé pôôn qUî èné àns nôTé mÉmôîé. CômménT àvôns-nôUs pU, çômménT pôUvôns-nôUs énçôé Tàîé ’àUssî béllés îsTôîés ? NôUs lés ànçôpônés nô-àmÉîçàîns, àUTéôîs àppélÉs « Cànàîéns » ôU énçôé « CÉôlés » – çé qUî événàîT àU mêmé –, nôUs ônT lés ànçêTés ÉTàîénT, çéz éUx àns lés ànés ôêTs sàUvàés, éns é mÉTîssàé éT é « ÉçôUvéTUés », çômménT àvôns-nôUs pU nôUs énîé À çé pôînT àU pôIT é Éôs àîsTôçàTés, mîlîTàîés ôU éns é ôbé, àUx nôms ôqUéTànT é pàTîçUlés ? NôUs ÉTîôns lés sàns-àés, U çÔTÉ és sàUvàés, lôîn ésde La GalissionnièreéT ésde La Fayeteé çé môné. Cé mônsîéU é là Fàyété, ’àîlléUs, né pàssé-T-îl pàs pôU lé sym-bôlé é là îménsîôn ànÇàîsé é l’AmÉîqUé ? ET nôs vôyàéUs é Tômbé àns l’ômbé, éT lés
7
ïnîéns àUssî, qUî séônT és IUànTs çômmô-és. AU îàblé lés ésçénànTs é Ràîssôn, lés LàÉôUTé, lés LàÉbàUçé éT lés LàànTàîsîé ! ET pôUTànT, nôs çôUéUs ’éspàçé, îl nôUs àUàîT lés îé pà TôUs lés môyéns, lés Éçîé, lés Ilmé, lés épÉsénTé, lés éssîné pôU mîéUx énçôé lés ÉpÉTé. JUsqU’À çé jôU, îls n’ônT pàs éU léU jUsTé plàçé. Dàns lés sÉîés ôçUménTàîés qUé nôUs àçéTôns À l’ÉTàné éT qUé nôUs îfUsôns À ÉpÉTîTîôn sU nôs çànàUx îTs spÉçîàlîsÉs, nôUs én àppénôns àvànTàé sU l’împÉàTîçé EUÉnîé, là émmé é NàpôlÉôn ïïï, qUé sU nôs pôpés sôUvénîs é àmîllé. Ràîssôn, ç’ésT Uné màqUé é çômméçé àns l’ÔTélléîé, Uné sTàTîôn é mÉTô, Un Tôpônymé nôUvéàU àns Uné bàîé Jàmés ànçîénné, lé nôm ’Un bîsé-làçé, Uné màqUé é çànôT én Ibé é véé. Pésônné né sàîT vàîménT é qUôî îl én éTôUné. ïl à bîén û êTé împôTànT, Pîéé-EspîT Ràîssôn, pôU qUé sôn nôm lUî sUvîvé éT nôUs pàvîénné én çé jôU sàns qU’ôn sàçé çômménT. Lés éns é mà ÉnÉàTîôn ônT àppîs qU’îl ÉTàîT Un çôUéU és bôîs, qU’îl ÉTàîT àllÉ Tès lôîn àns lés bôîs, ôUî, jUsqU’À y péé sôn âmé éT pàssé àU sévîçé és Anlàîs – lé TàTé ! ET pUîs îl y àvàîT çété sÉîé TÉlÉvîsÉé àçônTànT lés éxplôîTs é Ràîssôn éT Dés Gôséîllîés, àvéç lés çômÉîéns JàçqUés Gôîn éT RénÉ Càôn, àns lés Témps sôî-îsànT éçUlÉs ôù l’ôn çôyàîT pôssîblé, énçôé,
8
é mété én sçèné és îsTôîés « îsTôîqUés » àU péTîT Éçàn. Là sÉîé én qUésTîôn n’ÉTàîT én îén çônômé À là ÉàlîTÉ, màîs àUàîT-îl lUî én vôUlôî ? Lé Dànîél Bôôné é là TÉlÉ àmÉîçàîné éT lé Dàvy Côçkét é WàlT Dîsnéy né sônT pàs én ésTé qUànT àUx îmàés àélUés pÉTénànT épÉsénTé lé pàssÉ. CépénànT, Dànîél Bôôné éxîsTé àns l’în-çônsçîénT çôlléçTî és AmÉîçàîns, éUx qUî ônT sU àbîqUé lé myTé é léU îsTôîé, én àîsànT és Ilms, én ÉçîvànT és lîvés, ôçUménTàîés ôU ômànçÉs. ïls nôUs l’ônT împôsÉ, çômmé îls ônT împôsÉ l’OUésT àU môné énTîé, Hôllywôô ôblîé. L’àvôns-nôUs Tôp àçîléménT àççépTÉ ? LôsqUé j’ÉTàîs jéUné, nôUs pôTîôns lé çàsqUé én àTôn làvéU é Dàvy Côçkét ! VôîlÀ bîén nôTé péTé, nôTé mànqUé éT, jé îàîs, nôTé înImîTÉ îénTîTàîé. RéçônnàTé nôs pémîés Ôlés, nôUs n’àvôns jàmàîs sU lé àîé. PôUTànT, Pîéé-EspîT Ràîssôn sé pôsé çômmé là ÉÉénçé UlTîmé é TôUs lés çôUéUs ’éspàçé àns là mÉmôîé é l’AmÉîqUé. En çômpààîsôn, Dànîél Bôôné ésT Un énànT ’Éçôlé éT lé péTîT énîé é là çlàssé. O, nôUs séîôns bîén Tôp Tîmîés pôU Éçlàmé nôTé pàT é l’ÉpôpÉé àmÉîçàîné, àvéç és Ràîssôn én TêTé é lîsTé, Un ïbévîllé qUî ésT l’àçÉTypé és pîàTés, Un LôUîs-Jôsép GàUlTîé (Là VÉényé) qUî pÉçèé Léwîs éT Clàk àns là vàllÉé é là Rôçé jàUné.
9
MàTîn FôUnîé pésîsTé éT sîné, îl émpUnTé À l’âmé é sôn Éôs. ïl à ÉjÀ ÉçîT Un éssàî împôTànT sU Ràîssôn. PUîs îl én à énTépîs là vésîôn ômànçÉé. VàsTé pôàmmé, én vÉîTÉ. CépénànT, Un àn Tàvàîl ésT àmôçÉ éT lés pémîés ÉsUlTàTs sônT lÀ, pUblîÉs àU SépTénTîôn, Uné màîsôn qUî àpàîllé épUîs lônTémps lés bîbés éT lés môçéàUx é nôTé îsTôîé. PUîsqU’îl àUT évôî TôUs lés sénTîés é nôTé îénTîTÉ àmÉ-îçàîné, îl ésT jUsTé é ônné sà plàçé À çé màTé és màTés qUé UT Ràîssôn. Sà vîé UT sî énsé, sî vàsTé àns l’éspàçé, sî înTénsé àns l’àçTîôn, sî îvésé éT lônUé qU’îl àUà plUsîéUs Tômés pôU én vénî À bôUT. C’ésT Uné sàà bôUlévé-sànTé épôsànT sU lés ÉpàUlés ’Un séUl ômmé. QUîçônqUé énTén ’Un TàîT, sàns élâçé sôn àténTîôn, lé ÉçîT înTÉàl é là vîé é Ràîssôn né s’én éméT pàs àçîléménT. Cà çéTTé vîé ésT împôssîblé. ïl UT Pàîsîén éT FànÇàîs, Cànàîén àlônqUîn, ïôqUôîs, SàUTéUx, Cî, Anlàîs, îl UT lé pémîé À vôî lés SîôUx, îl UT Uéîé àmÉînîén, vôyàéU, îl à ÉçîT és élàTîôns é vôyàés, îl UT ômmé ’àfàîés, énTîlômmé ànlàîs, éxplô-àTéU, pîàTé àns lés Cààbés, îl UT À BôsTôn, À Lônés, À là îvîèé Nélsôn é là bàîé ’HUsôn, àUx Mîllé Làçs àU MînnésôTà, îl ésT môT àns sôn lîT, vîéUx, împÉçUnîéUx. DànsL’enfer ne brûle pas,MàTîn FôUnîé énTé-pén lé vôyàé, îl nôUs învîTé À nôUs àppôçé
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant