Les bêtises

De
Publié par

« Le roman se subdivise : Les bêtises où l'auteur se raconte ; L'Examen où il se rêve ; Le Vin quotidien, où il se survole en rase-mottes, un dernier volet, où il se voyage, allant de ses Je à son Je. Il y a de la méthode en cette folie. Il nous mènera à fond de train du poème en prose à la satire politique, de la caricature du médecin au pastice de la concierge, de la perle de culture au diamant. »
Paul Morand, Le Figaro

« On retrouvez le narrateur en Indochine où il plante du caoutchouc, puis en Afrique au cours de son voyage de retour, à Paris enfin où il fréquente aussi bien le Ritz qu'un petit café de la Rive gauche, avant d'aller à la rencontre de son destin dans l'hémisphère Sud... Cela s'appelle un Ecrivain avec une majuscule, ou alors les mots n'ont plus de sens. »
Mathieu Galey, L'Express

 

Publié le : mardi 12 octobre 1971
Lecture(s) : 61
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246136491
Nombre de pages : 584
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« Le roman se subdivise : Les bêtises où l'auteur se raconte ; L'Examen où il se rêve ; Le Vin quotidien, où il se survole en rase-mottes, un dernier volet, où il se voyage, allant de ses Je à son Je. Il y a de la méthode en cette folie. Il nous mènera à fond de train du poème en prose à la satire politique, de la caricature du médecin au pastice de la concierge, de la perle de culture au diamant. »
Paul Morand, Le Figaro
« On retrouvez le narrateur en Indochine où il plante du caoutchouc, puis en Afrique au cours de son voyage de retour, à Paris enfin où il fréquente aussi bien le Ritz qu'un petit café de la Rive gauche, avant d'aller à la rencontre de son destin dans l'hémisphère Sud... Cela s'appelle un Ecrivain avec une majuscule, ou alors les mots n'ont plus de sens. »
Mathieu Galey, L'Express
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi