Les Cotonniers de Bassalane

De
Publié par

La belle, la sauvage, la fantasque Marthe, une fois passée la quarantaine, règne sur une île spongieuse du bassin d'Arcachon où passent les cormorans et les hérons cendrés. Princesse aux mains blanchies par le travail quotidien de la pêche, souveraine obstinée et insoumise entourée d'une mystérieuse cour masculine et enfantine, Marthe est également prête à tous les combats pour que son île, Bassalane, où fleurit le cotonnier, ne tombe pas dans les mains des promoteurs et autres marchands de bonheur estival. On doit ce superbe et bouleversant portrait d'une femme d'aujourd'hui, qui refuse les compromis mercantiles et les faiblesses sentimentales, à une Michèle Perrein dont le talent picaresque et pictural atteint ici son sommet. A la façon de nos grands romanciers du XIXe siècle, qui étaient aussi des journalistes, l'auteur du {Buveur de Garonne} a passé des mois dans le bassin d'Arcachon, à observer et comprendre l'existence des gens de la mer, ces seigneurs d'une époque où les esclaves des villes croient avoir le beau rôle. Aussi bien, {les Cotonniers de Bassalane} est un extraordinaire chant d'amour à la nature d'un pays qui est le sien, doublé d'une leçon de courage, de droiture et de dignité.

Publié le : mercredi 19 septembre 1984
Lecture(s) : 22
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246795742
Nombre de pages : 372
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La belle, la sauvage, la fantasque Marthe, une fois passée la quarantaine, règne sur une île spongieuse du bassin d'Arcachon où passent les cormorans et les hérons cendrés. Princesse aux mains blanchies par le travail quotidien de la pêche, souveraine obstinée et insoumise entourée d'une mystérieuse cour masculine et enfantine, Marthe est également prête à tous les combats pour que son île, Bassalane, où fleurit le cotonnier, ne tombe pas dans les mains des promoteurs et autres marchands de bonheur estival. On doit ce superbe et bouleversant portrait d'une femme d'aujourd'hui, qui refuse les compromis mercantiles et les faiblesses sentimentales, à une Michèle Perrein dont le talent picaresque et pictural atteint ici son sommet. A la façon de nos grands romanciers du XIXe siècle, qui étaient aussi des journalistes, l'auteur du {Buveur de Garonne} a passé des mois dans le bassin d'Arcachon, à observer et comprendre l'existence des gens de la mer, ces seigneurs d'une époque où les esclaves des villes croient avoir le beau rôle. Aussi bien, {les Cotonniers de Bassalane} est un extraordinaire chant d'amour à la nature d'un pays qui est le sien, doublé d'une leçon de courage, de droiture et de dignité.


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.