Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 17,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Les derniers insurgés

De
449 pages
Ce récit relate l’histoire de Louis Cardinal, un jeune cultivateur de Chambly, qui en 1837 se joint au groupe des patriotes. Rebelle et révolté du sort des Canadiens français, il luttera, avec ses deux acolytes, Francis et La Montagne, pour la libération des siens. Partageant ses convictions, son amie, devenue très rapidement son amour, délaissera son milieu bourgeois et son fiancé Matthew, lieutenant dans l’armée anglaise, pour le suivre. L’armée anglaise n’est toutefois pas la seule ennemie du couple, qui aura à faire face à plusieurs autres obstacles…
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Extrait de la publication
Yves Dupéré
Les d rniers insurgés
dumêmeauteur
Quand tombe le lys, roman, Montréal, Hurtubise HMH, 2004.
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
Dupéré, Yves
 Les derniers insurgés  Comprend des réf. bibliogr.  ISBN 2-89428-871-9  I. Titre. PS8607.U63D47 2006 PS9607.U63D47 2006
C843’.6
C2006-940533-6
Les Éditions Hurtubise HMH bénéficient du soutien financier des institutions suivantes pour leurs activités d’édition : des Arts du Canada Conseil  Gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au déve-loppement de l’industrie de l’édition (PADIÉ)  Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC)  Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres du gouvernement du Québec
Illustration de la couverture: Luc Normandin Maquette de la couverture: Olivier Lasser Maquette intérieure et mise en page: Martel en-tête Carte des batailles 1837-1838:Julie Benoît, géographe, tirée de l’ouvrageHistoire des Patriotes, Gérard Filteau, les Éditions du Septentrion, 2003.
Copyright © 2006, Éditions Hurtubise HMH ltée
Éditions Hurtubise HMH ltée 1815, avenue De Lorimier Montréal (Québec) H2K 3W6
ISBN : 2-89428-871-9
e Dépôt légal : 2 trimestre 2006 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada
Librairie du Québec/DNM 30, rue Gay-Lussac 75005 Paris FRANCE www.librairieduquebec.fr
Imprimé au Canada www.hurtubisehmh.com
Extrait de la publication
À la mémoire de ma mère Michèle,une femme exceptionnelle, et à celle de mon beau-père Daniel,l’inoubliable.
Remerciements
La rédaction de ce livre s’est faite grâce à l’aide et au soutien de quelques personnes que j’aimerais remercier. Dans un premier temps, je remercie Paul-Henri Hudon pour ses informations sur la seigneurie de Chambly et la e paroisse de Saint-Joseph-de-Chambly au XIX siècle ; Réal Fortin pour ses exposés sur les Patriotes lors d’une tournée en autobus dans le Haut-Richelieu ; François Sauvé et Jean-Philippe Tremblay pour leur visite dynamique de l’ancienne prison au Pied-du-Courant et pour leur patience face à mes nombreuses questions. Ensuite, je tiens à expri-mer ma gratitude envers Annie Duchesne, ma vaillante critique qui ne cesse d’améliorer mes histoires ; merci à mon camarade Manoj Karivelil pour ses traductions et à Frédéric Couture, mon ami, mon frère, pour sa présence inestimable à mes côtés durant les moments heureux ou malheureux ; merci à mon père Réal et à ma belle-mère Lina, mes modèles de force et de courage. Finalement, je ne voudrais pas oublier de remercier ma conjointe Mélanie, pour ses recommandations dans le domaine médical et ses encouragements continuels malgré les drames qui ont bouleversé notre vie pendant l’écriture de ce roman.
9
Extrait de la publication
Personnages historiques
Acheson, Archibald, deuxième comte de Gosford :Né en Irlande, il est élu à la chambre des Lords en Angleterre en 1811. Réputé comme excellent conciliateur, il obtient le poste de gouverneur en chef de l’Amérique du Nord britan-nique en juillet 1835.
Brown, Thomas Storrow :Ancien quincaillier, il devient journaliste en écrivant des articles dans le journalVindicator. Il est l’un des principaux chefs radicaux des Patriotes et est nommé général de l’armée insurgée à Saint-Charles.
Cartier, George-Étienne :En 1835, il est avocat à l’âge de vingt et un ans. Sensible aux revendications patriotes, il se joint à leur mouvement et prend part activement aux troubles de 1837. Cathcart, George :Officier militaire britannique, il est le lieutenant-colonel duKing’s Dragoon Guards. Colborne, John :Officier sous le commandement du duc de Wellington, il est nommé commandant en chef des forces armées des deux Canadas en 1836. Deux ans plus tard, il obtient le poste de gouverneur général.
Côté, Cyrille-Hector-Octave :Médecin et député de l’Aca-die, il adhère à l’organisation des Fils de la liberté et prône la lutte armée. Il s’oppose à Papineau et devient le bras droit de Robert Nelson durant la seconde insurrection.
11
Extrait de la publication
lesderniersinsurgés
Desrivières, Rodolphe :Reconnu pour être frondeur et batailleur, il est chef de section chez les Fils de la liberté et un proche de Thomas Storrow Brown.
Gagnon, Julien :Cultivateur au caractère bouillant, il est l’un des chefs patriotes de la paroisse de Saint-Valentin. En 1838, il joue un rôle prépondérant dans l’organisation mili-taire des Frères chasseurs.
Girod, Amury :Originaire de la Suisse, il s’intéresse beau-coup à l’agriculture, à la justice, aux finances publiques et à la politique du Bas-Canada. Il est l’un des fondateurs des Fils de la liberté et un chef patriote controversé dans le comté de Deux-Montagnes en 1837.
Gore, Charles Stephen :Officier britannique ayant com-battu contre Napoléon à Waterloo, il est chargé par Colborne de s’emparer de Saint-Denis lors de la première rébellion.
Hertel de Rouville, Jean-Baptiste-René :Il hérite d’une partie de la seigneurie de Chambly en 1817. Vingt ans plus tard, il siège au Conseil législatif malgré certaines prises de position contre le gouvernement en place dans le passé.
Hindelang, Charles :Ancien officier de l’armée française, il se joint à l’Association des Frères chasseurs à l’automne 1838 et est nommé brigadier général des troupes insurgées par Robert Nelson.
Kimber, Timothée :Médecin de profession, il est considéré comme le chef des Patriotes de Chambly et est très impliqué dans le mouvement révolutionnaire de 1837.
Lambton, John George, premier comte de Durham :Issu d’une famille noble, il est nommé gouverneur en chef des colonies de l’Amérique du Nord britannique et commissaire enquêteur après la rébellion de 1837. Cela fait suite à une belle carrière politique sur le plan international.
12
Extrait de la publication
lesderniersinsurgés
Lartigue, Jean-Jacques :Évêque de Montréal lors des rébellions, il s’oppose aux idées du Parti patriote dirigé par son cousin Louis-Joseph Papineau qui désire éloigner l’Église de l’État.
Lorimier, François-Marie-Thomas, chevalier de :Notaire de Montréal et chef patriote, il est l’un des principaux res-ponsables de la création de l’Association des Frères chasseurs. Durant les rébellions, il joue un rôle tant administratif que militaire.
Malhiot, Édouard-Élisée :Jeune avocat, il se lance dans le mouvement révolutionnaire lors de l’émeute du 6 novembre 1837. En 1838, Robert Nelson le nomme Grand aigle de l’Association des Frères chasseurs, ce qui le met en avant-scène lors du second soulèvement.
Marchesseault, Siméon :Instituteur de Saint-Charles et huissier de la Cour du banc du roi de Montréal, il rejoint les rangs patriotes et se distingue par son talent d’orateur lors d’assemblées publiques. Il est l’un des premiers à appuyer la révolte armée.
McGill, Peter :Homme d’affaires prospère de Montréal, il s’implique également dans le milieu financier. Pendant les troubles armés, il siège au Conseil législatif ainsi qu’au Conseil spécial établi par lord Durham en 1838.
Molson, John :Fils de John Molson l’ancien, il est un homme d’affaires important et s’implique énergiquement au niveau politique en s’opposant aux idées patriotes. Pour ce faire, il devient colonel de milice et obtient un siège au Conseil spécial.
Nelson, Robert :Discret durant la première insurrection, il prend la tête du mouvement révolutionnaire au début de l’année 1838 à la suite du départ de Papineau et de l’exil de son frère.
13
Extrait de la publication
lesderniersinsurgés
Nelson, Wolfred :Frère aîné de Robert, il est le chef de l’aile radicale des Patriotes et prône le soulèvement armé.
O’Callaghan, Edmund Bailey :D’origine irlandaise, il est journaliste auVindicator1833 et se lance en politique en l’année suivante. Il est un ami personnel de Papineau et un grand défenseur des idéaux patriotes tant à la Chambre d’assemblée qu’auprès de sa communauté.
Ogden, Charles-Richard :Avocat charismatique, il entre-prend une carrière politique en 1814 qui prend fin en 1833 lorsqu’il accepte le poste de procureur général du Bas-Canada. Grâce à sa position privilégiée, il conseille Colborne à de nombreuses reprises afin de lutter contre les Patriotes.
Ouimet, André :Ami de Papineau, avocat talentueux, il est l’un des fondateurs des Fils de la liberté et est nommé pré-sident de l’aile politique de cette organisation.
Papineau, Louis-Joseph :Chef du Parti patriote, il est reconnu comme le plus grand orateur de son époque. Son règne est marqué par une lutte constitutionnelle incessante contre le gouvernement colonial en place.
Price, William :Homme d’affaires britannique, il investit énormément dans le commerce du bois, au point de devenir l’un des plus importants marchands dans ce domaine au Canada.
Rodier, Édouard-Étienne :Avocat de grande renommée et brillant orateur, il amorce une carrière politique en 1832. Il n’hésite pas à intégrer l’aile radicale du Parti patriote.
Russell, John :Ministre de l’Intérieur et ministre responsa-ble des colonies du gouvernement britannique.
Touvray, Pierre :Ancien officier français, compagnon de Charles Hindelang, il est recruté par Robert Nelson lors du deuxième soulèvement.
14
Extrait de la publication
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin