Les eaux étroites

De
Publié par

De son vivant, Julien GRACQ avait confié à Autrement dit le soin d'enregistrer certaines de ses oeuvres tant les lectures spectacles d'Alain Carré auxquelles il avait assisté l'avait touché et tant il appréciait notre édition de Sylvie de Gérard de Nerval.

L'auteur des Eaux étroites écrit :


Le vallon dormant de l'Èvre, petit affluent inconnu de la Loire qui débouche dans le fleuve à quinze cents mètres de Saint-Florent, enclôt dans le paysage de mes années lointaines un canton privilégié [...]


L'eau noire, l'eau lourde, l'eau mangeuse d'ombres [...]? si différente du flot insidieusement violent qui râpe et ratisse les grèves de la Loire, et renverse par les épaules comme un chien joueur le nageur qui cherche à reprendre pied ? elle était là, elle fut là pour moi tout de suite, avec son odeur terreuse de vase et de racines, son sommeil dissolvant : digérant, infusant lentement les feuilles mortes qui pleuvaient des arbres d'automne.


Jamais écriture, rythme, style, n'ont de cette manière exploré dans la langue française les glissements des eaux, leurs couleurs, les mouvements de barques et les lieux d'enfance !


Alain Carré, lecteur sur France Culture, bien connu pour ses lectures intégrales des Trois mousquetaires ,d'Un mâle, ou d'Un balcon en forêt, a eu les honneurs de l'Académie Charles Cros, de l'UNESCO ou de Julien Gracq. Sa voix nous entraîne, cette fois, dans "le plus lumineux des paysages remémorés." Mathieu Galey, L'Express.

Publié le : jeudi 1 janvier 2009
Lecture(s) : 74
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782874450228
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les eaux étroites
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le passage des Anges

de autrement-dit

Les candidats

de autrement-dit

L'âme arménienne

de autrement-dit

suivant