Les Etincelles de l'espoir

De
Publié par

Les espoirs et les drames de deux familles lorraines exemplaires.

Lorraine, 1912. Giorgio Rossi arrive d’Italie en compagnie de dizaines d’autres compatriotes chassés par le chômage et la misère. Élevé en français par sa mère, originaire de Nice, il n’a pas de mal à s’adapter et s’installe dans un foyer de travailleurs à Auboué, à la frontière de l’Empire allemand. Avec son ami Alfonso et un troisième piémontais, ils forment une équipe de taille efficace dans les mines de fer du bassin de Briey.
À la déclaration de guerre en 1914, Giorgio part avec Alfonso travailler comme mineur au Luxembourg. Ils y rencontrent leur chacune : deux soeurs françaises ayant fui la Lorraine germanisée. La guerre finie, les deux compères retournent en France et s’embauchent dans les houillères. Mais le temps du bonheur est bien court. Alfonso meurt dans une catastrophe minière. Un drame brutal qui mettra à l’épreuve la solidarité des deux familles mais les armera pour affronter, d’une génération à l’autre, à travers l’épopée du fer, du charbon, de l’acier, les turbulences d’un siècle sans pitié.

Grand reporter, critique littéraire, rédacteur en chef adjoint à L’Est républicain de Nancy, romancier et historien, ancien président du jury Erckmann-Chatrian, Michel Caffier ajoute ici à son oeuvre riche et multiforme en l’honneur de sa région, une grande fresque romanesque de la Lorraine industrielle au XXe siècle, authentique, vivante, mémorable.

Publié le : mercredi 21 août 2013
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702143834
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les espoirs et les drames de deux familles lorraines exemplaires.

Lorraine, 1912. Giorgio Rossi arrive d’Italie en compagnie de dizaines d’autres compatriotes chassés par le chômage et la misère. Élevé en français par sa mère, originaire de Nice, il n’a pas de mal à s’adapter et s’installe dans un foyer de travailleurs à Auboué, à la frontière de l’Empire allemand. Avec son ami Alfonso et un troisième piémontais, ils forment une équipe de taille efficace dans les mines de fer du bassin de Briey.
À la déclaration de guerre en 1914, Giorgio part avec Alfonso travailler comme mineur au Luxembourg. Ils y rencontrent leur chacune : deux soeurs françaises ayant fui la Lorraine germanisée. La guerre finie, les deux compères retournent en France et s’embauchent dans les houillères. Mais le temps du bonheur est bien court. Alfonso meurt dans une catastrophe minière. Un drame brutal qui mettra à l’épreuve la solidarité des deux familles mais les armera pour affronter, d’une génération à l’autre, à travers l’épopée du fer, du charbon, de l’acier, les turbulences d’un siècle sans pitié.
Grand reporter, critique littéraire, rédacteur en chef adjoint à L’Est républicain de Nancy, romancier et historien, ancien président du jury Erckmann-Chatrian, Michel Caffier ajoute ici à son oeuvre riche et multiforme en l’honneur de sa région, une grande fresque romanesque de la Lorraine industrielle au XXe siècle, authentique, vivante, mémorable.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant