Les fantômes fument en cachette

De
Publié par

Depuis l’adolescence, Maeve, Fred et Loïc sont blottis dans une relation triangulaire et ambiguë. Mais voilà qu’au passage à la vie adulte, cette relation qui les protégeait de tout soudain les étouffe. Maeve se réfugie dans son appartement de la rue Cartier, à Québec, auprès de ses quelques repères : un plant de verveine citronnelle, un chat sauvé de justesse et surtout Murielle, l’octogénaire qui habite au-dessus. Depuis qu’elle a fait la rencontre de Max, elle le sait, il lui faut redéfinir la nature du triangle. Devant cette menace, Loïc se fait intrusif, manipulateur. Il a toujours su comment s’y prendre avec Maeve, qui ne peut résister à une certaine chanson, pas plus qu’à l’odeur de la cigarette.
Publié le : jeudi 27 février 2014
Lecture(s) : 5
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782892618259
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
M i l é n a B a b i n
L E S F A N T Ô M E S
F U M E N T E N
C A C H E T T E
O Là çOÉçtIOn « QuàI n 5 » Ést dIIgÉ pà TIstàn MààvOy-RàçInÉ.
MInà BàbIn
LÉs àntôÉs uÉnt Én çàçHÉttÉ Oàn
À Olivier LacHance, pour m’avoir montré le cHemin jusqu’à moi.
T’às qu’â nÉ pàs tÉ tOunÉ Tu nÉ É vÉàs jààIs àpÉ dàns à bOuÉ
T’às qu’â tÉIndÉ É jOu POu nÉ pàs vOI És OsuÉs â On çOu
Và dpOsÉ És àÉs, àu Ond dÉs bOIs SutOut nÉ ÉvIÉns pàs
Salomé Leclerc,Ne reviens pas
Chapitre 1
J’àvàIs êv dÉ FÉd pOu à tOIsIèÉ nuIt çOnsçutIvÉ. JÉ ’tàIs ÉndOIÉ Én ’IàgInànt É bOut dÉ sOn IndÉx quI sÉ pOsàIt tIçuÉusÉÉnt su çHàçunÉ dÉ És vÉtèbÉs Én àttÉndànt quÉ à nuIt nOus ÉngOufÉ tOutÉs És dÉux. CÉ ItuÉ dàtàIt d’àussI OngtÉps quÉ nOtÉ ÉàtIOn Ét s’InsçIvàIt pàI És àÉs çHOsÉs çàpàbÉs dÉ vÉnI â bOut dÉ On InsOnIÉ. JÉ É suIs tI És jàbÉs â à ÉçHÉçHÉ dÉ sÉs çHÉvIÉs dIçàtÉs, àIs à sÉuÉ çHOsÉ çOntÉ àquÉÉ jÉ É suIs HÉutÉ pOduIsàIt InçOntÉstàbÉÉnt dÉ à tÉstOstOnÉ. J’àI ÉntOuvÉt On œI dOIt pOu ÉsuÉ ’àpÉu dÉs dgáts. Bàçk-Out. MIs â pàt çÉt HOIbÉ tàtOuàgÉ dÉ dàgOn quI uI ÉçOuvàIt à pàtIÉ InIÉuÉ du bàs, É pÉIÉ çOup d’œI tàIt pOÉttÉu. AOs quÉ jÉ çHÉçHàIs un bOut dÉ tIssu pOu É çOuvI jusqu’â à sàÉ dÉ bàIn, I s’Ést Év Én báIànt Ét Ést sOtI dÉ à çHàbÉ. JÉ ’àI Égàd tàvÉsÉ É çOIdO àvÉç àssuànçÉ, puIs ’àI çOut dvÉsÉ dàns à çuvÉttÉ ’quIvàÉnt dÉ çÉ quÉ j’àvàIs pu IngugItÉ d’àçOO dàns És dÉux dÉnIèÉs
1
1
les fantômes fument en cachette
ŝéàiNéŝ. I à régàgNÉ oN iT éN préNàNT ŝoiN dé ’àdréŝŝér UN ŝoUriré qUi ’à àiŝŝÉé éNTrévoir ŝéŝ yéUx ÉgèrééNT bridÉŝ. J’ài oŝÉ UN Tiidé « ŝàUT » qUi Né ’à vàU qU’UN déUxièé ŝoUriré éN réToUr. Aprèŝ àvoir TéNTÉ UN préiér çoNTàçT dàNŝ qUéqUéŝ àNgUéŝ ŝàNŝ jààiŝ obTéNir dé rÉŝUTàT, j’ài àgrippÉ ŝéŝ jéàNŝ qUi giŝàiéNT ŝUr é pàNçHér poUr FoUiér dàNŝ ŝoN por-TéFéUié. J’ÉTàiŝ péU àvàNçÉé : déŝ çéNTàiNéŝ dé çàràç-Tèréŝ çHiNoiŝ TàpiŝŝàiéNT ToUTéŝ ŝéŝ çàrTéŝ. I à ŝorTi UNé çigàréTTé dé oN pàqUéT. Jé é ŝUiŝ dirigÉé vérŝ à çUiŝiNé poUr Ui Fàiré UN çàFÉ dàNŝ UN vérré À éporTér, çé qUi é ŝébàiT êTré à FàoN à pUŝ poié dé Ui déàNdér dé dÉgUérpir. Jé ’ài réTroUvÉ àŝŝiŝ àU êé éNdroiT, déUx çigàréTTéŝ pUŝ Tàrd. J’ài poŝÉ é çàFÉ ŝUr à Tàbé dé çHévéT éT Ui ài TàpoTÉ ’ÉpàUé àvàNT dé ŝàUTér ŝoUŝ à doUçHé. EN régàgNàNT à çHàbré dÉŝoràiŝ vidé, jé é ŝUiŝ dÉpêçHÉé d’éNTàér çé çàFÉ doNT i N’àvàiT pàŝ dài-gNÉ préNdré à oiNdré gorgÉé. L’ÉNigàTiqUé ààNT ŝ’ÉTàiT bàrrÉ àvéç oN pàqUéT dé çigàréTTéŝ. Jé é ŝUiŝ iNŝTàÉé dàNŝ é ŝàoN poUr jéTér UN dérNiér çoUp d’œi àU çoNTràT dé rÉviŝioN ŝUr éqUé jé Tràvàiàiŝ dépUiŝ UN oiŝ. J’ÉTàiŝ dévéNUé ŝpÉçiàiŝTé déŝ gUiTàréŝ GodiN. PoUrqUoi çHoiŝir UNé ToUçHé éN pàiŝŝàNdré iNdiéN pUTÔT qU’éN Éràbé dUr ? QUéé éŝT à dIfÉnçÉ ÉntÉ unÉ sOtIÉ àgntIquÉ Ét un àççès syntH ? SÉOn quÉs çItèÉs vàuÉ-t-On unsolid-body? DÉ àÇOn gnàÉ, jÉ ’IntÉssàIs dàvàntàgÉ àu sOIdÉbodyquI sÉ tOuvàIt dÉIèÉ à guItàÉ.
1
2
les fantômes fument en cachette
ENvoyér. J’ài àvàÉ d’UN çoUp à dérNièré gorgÉé dé çàFÉ dévéNU Froid àvàNT dé rààŝŝér à dizàiNé dé ivréŝ dé rÉFÉréNçé qUi TràîNàiéNT dé oN iT jUŝqU’àU çàNàpÉ dU ŝàoN. J’ài àiŝŝÉ DàiéN Riçé TériNér ŝà çHàNŝoN àvàNT dé préNdré éŝ éŝŝàgéŝ.
You can brave decisions Before you crumble up inside Spend your time asking everyone else’s permission hen run away and Hide
«VoUŝ àvéz UN NoUvéàU éŝŝàgé. “BoNjoUr àdàé LàbréçqUé, içi RéNàUd-Brày LàUriér, j’àppéé poUr voUŝ diré qUé é ivréCHercHer le ventqUé voUŝ àvÉz çOànd Ést àIv.” POu ÉfàçÉ çÉ ÉssàgÉ, àppuyÉz su É sÉpt. » Là sÉuÉ çHOsÉ quI É OtIvàIt â sOtI dÉ çHÉz OI tàIt çÉttÉ HIstOIÉ dÉ IvÉ puIsquÉ, çuIÉusÉÉnt, jÉ n’àvàIs IÉn çOànd. J’àI ÉpI És bOs du çHàt, Éni És COnvÉsÉ, Ét jÉ suIs sOtIÉ. COÉ â ’HàbI-tudÉ, j’àI Ont un tàgÉ pOu çOÉ ’OÉIÉ çOntÉ à pOtÉ dÉ çHÉz MuIÉÉ. EÉ ÉntÉtÉnàIt ÉnçOÉ unÉ OIs unÉ çOnvÉsàtIOn â sÉns unIquÉ àvÉç MOzàt, sOn çHàt àvÉugÉ. J’àI ÉpIs On çHÉIn, dàvàntàgÉ àttÉndIÉ qu’InquIètÉ. J’àI àçH uÉ CàtIÉ Én vI-tànt És çàquÉs dÉ tOttOI, puIs j’àI sàut dàns É pÉ-IÉ àutObus vÉs à PàçÉ LàuIÉ. Apès àvOI pàss É tàjÉt çOInçÉ ÉntÉ dÉux àdOs quI sÉ tÉxtàIÉnt ’un
1
3
les fantômes fument en cachette
’àUTré, ToUT, êé çéTTé çàNiçUé iNàTTéNdUé poUr à I-àOût quI s’àfàIàIt su à VIÉIÉ CàpItàÉ, É sÉ-bàIt InvItànt. L’àI çOndItIOnn dÉs çÉntÉs çOÉçIàux àvàIt àttI bÉàuçOup dÉ gÉns àççàbs pà à çHàÉu Ét, çOÉ pusIÉus, j’àI àIt à iÉ dÉvànt É Cà Dpôt pOu unÉ bOutÉIÉ d’Éàu tOp çHèÉ. JÉ çOÉnÇàIs â É àppOçHÉ dÉ à çàIssÉ quànd ’ànIàtIçÉ àdIO nOus à ànnOnç à dÉàndÉ spçIàÉ dÉ NàtHàIÉ. JÉ n’àI jààIs t unÉ iÉ bIÉn sOIdàIÉ : jÉ suIs pàtIÉ Én àIssànt tOut É OndÉ àvÉç MàIÉ-MàI. En pàssànt dÉvànt É TOys “R” Us, j’àI àssIst â à çIsÉ d’unÉ gàInÉ quI vOuàIt ÉpàtI àvÉç un jOuÉt qu’ÉÉ àvàIt djâ, àIs qu’I vààIt IÉux àvOI Én dOubÉ. J’Én àI vItÉ Éu àssÉz Ét j’àI gIp un tàgÉ pOu É ÉndÉ àu RÉnàud-Bày. JÉ n’àuàIs pàs d’Énànts. Dès quÉ jÉ É suIs àppOçHÉ du çOptOI, unÉ jÉunÉ OussÉ pàtIçuIèÉÉnt OtIvÉ ’à dÉànd çÉ qu’ÉÉ pOuvàIt àIÉ pOu ÉndÉ à vIÉ ÉIÉuÉ. EÉ nÉ sàvàIt pàs dàns quOI ÉÉ s’ÉbàquàIt, jÉ ’àI pàgnÉ. — JÉ suIs vÉnuÉ çHÉçHÉ unÉ çOàndÉ. LÉ dÉ-nIÉ VIgnÉàut. EÉ à sOtICHercHer le vent dÉ sOus É çOptOI. Un POst-It jàunÉ IndIquàIt « MAEVE PAYÈ ». — MèèèvÉ, ç’Ést Çà ? J’àI tOujOus dtÉst quÉ És gÉns bêÉnt On nO. — MvÉ, qu’On dIt. COÉ à iÉ dànsSinbad le marin, pàs çOÉ É çI du OutOn.
1
4
les fantômes fument en cachette
Jé ’ài ToUT dé êé réérçiÉé éT j’ài çopoŝÉ UN déŝ ràréŝ NUÉroŝ qUé jé çoNNàiŝŝàiŝ pàr çœUr. Çà Né poUvàiT véNir qUé dé Ui. « VoUŝ àvéz biéN réjoiNT Loïç Vàièréŝ, àiŝŝéz-oi UN éŝŝàgé. » « C’éŝT oi. Mérçi poUr VigNéàUT. » PoUr ÉviTér é boUçHoN qUi ŝ’ÉTàiT ForÉ dévàNT é ràyoN dU dérNiér PàTriçk SéNÉçà, jé ŝUiŝ ŝorTié éN pàŝ-ŝàNT pàr à ràNgÉé déŝ ivréŝ dé ŝçiéNçéŝ. EN ToUrNàNT é çoiN, jé é ŝUiŝ réTroUvÉé dévàNT UNéiÉttÉ àssIsÉ Én IndIÉn quI ÉuIÉtàIt unÉ bIquÉ su É systèÉ sOàIÉ. — QuOI ? ’à-t-ÉÉ dÉànd sàns ÉvÉ É nÉz dÉ sOn IvÉ. Okay, moins deux points pour l’attitude. — COÉnt Çà, quOI ? EÉ n’à pàs bOnçH. J’àI tOun És tàOns Én àu-dIssànt à nOuvÉÉ gnàtIOn dÉkidsÉt j’àI ÉIs hÉ KOOks dàns És çOutÉus. À pÉInÉ dIx ètÉs pus OIn, j’àI sÉntI quÉquÉ çHOsÉ HÉutÉ É bàs dÉ On dOs. J’ÉspàIs quÉ çÉttÉ IntÉvÉntIOn sOIt justIiÉ pàçÉ quÉ j’tàIs Én pÉIn dàns Ébridge dÉNaive: É ÉIÉu bOut. En É ÉtOunànt, j’àI vu unÉ pÉtItÉ bàÉ dÉ bàsÉbà quI OuàIt pà tÉÉ. MIss systèÉ sOàIÉ sÉ tÉnàIt dÉbOut quÉquÉs ètÉs pus OIn, unÉ àIn dàns unÉ pOçHÉ dÉ sÉs jÉàns Ét ’àutÉ ÉnOuIÉ sOus sà ItÉ, pêtÉ â àttàpÉ. QuÉquÉs èçHÉs dÉ sÉs Ongs çHÉvÉux nOIs tObàIÉnt IçI Ét â su sOn çHàndàI dÉs FOO FIgHtÉs. Un vItàbÉ àngà. Okay, deux points pour le cHandail.
1
5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'Hôtel du Nord

de bnf-collection-ebooks

Caveau de famille

de french-pulp-editions

Bordel-Station

de les-editions-xyz

États de la présence

de les-editions-xyz

L'archipel de Caïn

de les-editions-xyz

suivant