//img.uscri.be/pth/6499226a045b2f6e133030b952a4e87bd3665b76
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Les hommes préfèrent la guerre

De
79 pages

Christian Congiu n'en a pas fini d'interroger notre "réel" et nos mythes. Ici, le mécanicien de club d'été devient un Moïse aux bras courts. Ce sont les femmes qui font le monde et qui le sauvent, même celles qu'on a vitriolées, excisées.

Publié par :
Ajouté le : 08 janvier 2003
Lecture(s) : 110
EAN13 : 9782748100747
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Avertissement de l’éditeur
manuscrit.com - maison d’édition francophone - a
pour vocationde réunir lesconditionsidéales pour
quetouslesmanuscritstrouventleurpublic.
Pourcefaire,manuscrit.coms’estdotéduplusgrand
réseaudelecteursprofessionnels: composédelibraires
etdecritiques,ilestentièrementvouéàladécouverte
etàlapromotiond’auteursdetalents,afindefavoriser
l’édition de leurs textes.
Danslemêmetemps,manuscrit.compropose-pour
accélérer la promotion des oeuvres - une diffusion
immédiate des manuscrits sous forme de fichiers
électroniquesetdelivresimprimés. C’estcetteédition
quelelecteuraentrelesmains. Lesimperfectionsqu’il
ydécèlerapeut-êtresontindissociablesdelaprimeur
d’une telle découverte.
manuscrit.com
5 bis rue de l’asile Popincourt
75011 Paris
Téléphone : 01 48 07 50 00
Télécopie : 01 48 07 50 10
www.manuscrit.com
contact@manuscrit.comLes hommes préfèrent la
guerre© manuscrit.com, 2001
ISBN: 2-7481-0075-1 (pour le fichier numérique)
ISBN: 2-7481-0074-3 (pour le livre imprimé)Christian Congiu
Les hommes préfèrent la
guerre
ROMANI-
Il est dix heures. Christophe va vers la gare. Il
connaît le bar qui est près de la gare et il l’aime bien.
Depuispeu,ilsontchangéleflipper.
Les trains ont quelque chose d’émouvant, à la
fois routiniers et grands routiers. Il sait qu’un wagon
peut l’emmener très loin ou le garder prisonnier de la
banlieue. Il aime cet aller-retour lancinant, fascinant,
entrel’espoiretlequotidien,lamélancolieetl’évasion.
Entrelamort,petite,etlagrandevie.
Aubar,ilcommandeundemi,enfilecinqfrancs
dans le flipper, lance la boule, secoue l’appareil pour
quelabillenedescendepastropvite. Laboulerestevers
le haut, éteint le couloir « A », descend. Christophe
la renvoie vers les cibles. Il a déjà éliminé la première
rangéedeciblesetçaluidonneleDouble-Bonus.
Ilal’âgedetrouver du travail.
Il a réussi son bac.
Ilsecouel’appareilpourquelaboulenesortepas
par le couloir extérieur. Elle ne sort pas. C’est une
bonne boule. Il aurait pu faire Tilt mais la chance est
avec lui. La chance !
Quelqu’un met une chanson dans le juke-box.
Christophe allume l’Extra-Balle, il a compris le truc et,
auflipper,cequicompte,c’estdecomprendreletruc.
7