Les lambeaux épineux

De
Publié par

Écrit à la première personne, un cadre de direction de la Compagnie de Promotion Immobilière qui décrit les méthodes de management du Président K., et le comportement de son plus fidèle ami Carlos C. , les humiliations et vexations subies par leurs collaborateurs, et certaines pratiques particulières à cette multinationale. Le Président K. est assassiné dans son bureau : pas de criminel, pas de mobile, pas d'indices : crime politique, mafieux, ou vengeance ? Il - le narrateur - observe le ballet des prétendants à la reprise de la société. Un événement inattendu le sert : Carlos se suicide à la suite de la découverte des escroqueries qu'il a commises aux dépends de son ami K. C'est un coupable idéal, bien qu'il ait un solide alibi.
Publié le : jeudi 16 juin 2011
Lecture(s) : 111
Tags :
EAN13 : 9782748192124
Nombre de pages : 305
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Les lambeaux épineux
3
Titre C. Gérald
Les lambeaux épineux
Le monde des affaires est plein de bruit et de fureur.
Polar
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-9212-5 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748192124 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-9213-3 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748192131 (livre numérique)
6
.
8
avertissement
AVERTISSEMENT
Toute ressemblance avec des personnes connues ou inconnues de l'auteur serait fortuite. Les traits de caractères, les comportements, les propos, les situations que l'auteur prête aux acteurs de ce roman, s'ils désignent au lecteur certaines personnes que celui-ci sache bien que c'est non intentionnel, que cela résulte, d'une part, de la consanguinité de ce monde des affaires au patrimoine génétique très pauvre, et d'autre part de sa surexposition aux médias -surexposition qui provoque une solarisation de ces hommes & femmes qui fait se les ressembler tous pour créer un paradigme, celui de l’homo economicus dernier avatar de Cro-Magnon. L'auteur n'est donc pas responsable des apparitions que le lecteur pourrait avoir à la lecture de cette fiction, sans regretter toutefois cet épiphénomène qu'il considèrerait alors comme un heureux effet collatéral positif, si cela peut contribuer à son plaisir solitaire.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.