Les liens du sang

De
Publié par

Petit avocat de province, David Sears a grandi sous l'autorité d'un père fou, surnommé le Vieux, et dans l'ombre de sa sœur, l'intellectuelle Diana, promise à un brillant avenir. Mais cette dernière a donné le jour à Jason, un garçon schizophrène dont le père, Mark, spécialiste de génétique, n'acceptera jamais la maladie. Lorsque cet enfant se noie, l'enfer ne fait que commencer.
Diana refuse la thèse de l'accident et soupçonne Mark d'avoir poussé leurs fils à la mort. Elle adopte alors un comportement de plus en plus étrange, envoie à son frère des messages sur d'anciens crimes rituels et exhume de vieilles histoires sordides à seule fin d'étayer ses accusations. Quand elle finit par emmener dans son sillage la propre fille de David, la situation devient intenable.
Tiraillé entre la volonté de défendre sa sœur, ses craintes sur sa santé mentale et les éléments troublants de l'enquête, David décide de faire à son tour la lumière sur la mort du jeune Jason, laissant les spectres du passé menacer l'existence tranquille qu'il s'était péniblement construite...
Publié le : jeudi 6 septembre 2012
Lecture(s) : 20
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072449222
Nombre de pages : 332
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
F O L I O
P O L I C I E R
Thomas H. Cook
Les liens du sang
Traduit de laméricain par Clément Baude
Gallimard
Titre original : T H E C L O U D O F U N K N O W I N G
©Thomas H. Cook, 2007. Published by arrangement with Harcourt, Inc. ©Éditions Gallimard, 2009, pour la traduction française.
Ancien professeur dhistoire et ancien secrétaire de rédaction, auteur dune vingtaine douvrages dont deux essais, Thomas H. Cook est né en 1947 en Alabama. Six fois sur la liste du prix Edgar Allan Poe, il a notamment publié en Série NoireLes rues de feu(1992),La preuve de sang(2006),Les ombres du passé (2007),Les feuilles mortes(2008, prix Barry du meilleur roman) etLes liens du sang(2009). Il vit entre New York et Cape Cod.
Pour Julian et Lilian Ritter Deuxièmes parents
Aux longues veilles et à la patience de lennemi inflexible Qui conserve comme un trésor le souvenir de ses outrages.
LORD BYRON
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Molécules

de gallimard-jeunesse

Réparer les vivants

de gallimard-jeunesse

suivant