Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 9,48 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Publications similaires

Tempête

de Publibook

Paris Montpellier

de Manuscrit

Le Silence de mes mots

de Societe-Des-Ecrivains

Vous aimerez aussi

Regard à l'ouest

de Mon-Petit-Editeur

Le Trouble-vie

de Mon-Petit-Editeur

suivant
Du même auteur La série romanesque « Marilem » contient les quatre titres suivants :
Fille des pures consciences, Mon Petit Éditeur, France
LIntime des sens féminins, aux Éditions Dédicaces, Québec
LEnfance sans alibiaux Éditions Dédicaces, Québec
Diaule des amants musiciens La série « Mythes et Histoires » inclut les titres suivants :
Les Montréales de ma psyché
Traité du Fin Amour
Me jouant de laura fatale
Philippe Jaroussault
LES MONTRÉALES DE MA PSYCHÉ
 
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0119138.000.R.P.2013.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2013
À Isabelle Malherbe Toute comédienne si près des contours exquis de laudace, mattendant assise sur le rempart des villes, au radiant des Mythes et Histoires, quelle a su auprès dun Félix nocturne au parc, retenir dans ses bras.
Artiste peintre, illustratrice Ses traits sont précis, une imagerie graphique, réaliste et pro-fonde. Des personnages séduisants aux airs mélancoliques et énigmatiques. Ils se révèlent à nous dans un subtil érotisme et se dévoilent dans la profondeur de leur regard comme si on entrait dans lintimité de leur chambre à coucher. Une valse entre le réel et limaginaire, le vrai et le faux, le remède et le poi-son. Originaire des Laurentides et bachelière en Arts visuels et médiatiques de lUQAM, cette jeune artiste autodidacte, vit et travaille maintenant à Montréal depuis quelques années. Elle expose son travail notamment au Canada, en Californie et en Norvège. La série « Les Cages super héros » obtient un succès planétaire et ses uvres font partie de collections particulières en Europe, États-Unis, Pays-Bas, Japon, Nouvelle Zélande, Australie, Russie. www.sandrachevrier.com
7
Collectif « Mythes et Histoires » Comme tous les autres ouvrages de ce collectif, le présent titre nappréhende aucun mythe ou archétype des collectivités. Pas plus quil ne se convoie dans linterprétation des mytholo-gies de lHistoire. Poursuivant un objectif plus rapproché et édénique, il fait tout au plus larrimage du mythe personnel, aux sources et réseaux métaphoriques de lécriture intime. Le mythe personnel se présente lui aussi, comme la mémoire dun certain passé biologique et historique, sefforçant de dé-couvrir des pouvoirs et des saluts, qui affirment une spécificité ontologique. La mythologie de lindividu sinscrit au plus secret de limagerie de lêtre. Elle exprime un besoin de sacralisation de soi-même et de lAutre. Elle donne repères et sens généreux aux actions passées ou en devenir. Lavènement dune mythologie personnelle dans sa cons-cience, mène au délestage dexpériences déplorables ou funestes. Cette introjection (adoption) est envisagée ainsi sous laspect dune figure alternative, un concept de remplacement, identifiable dune émotion trop longtemps retenue en deçà des ferveurs de lêtre, entreprise qui passe par une phase transitoire de refoulement, de déguisement, voire de déni des composantes de lexpérience. Le mythe serti au plus personnel, celui quon arraisonne en soi par sa propre astuce, celui que lon chérit, ne désigne pas
9
LES MONTRÉALES DE MA PSYCHÉ
nimporte quel évènement factuel de sa vie pour sy enliser, mais fait franchir le seuil dun sens révélateur, une assise, un signe, un geste fondateur, tous ces moyens dune attitude, dune contenance, son propre système de croyances, un choix de lan-gage qui nous correspond, opposé à la nocivité du discours ambiant, à tort supposé rationnel. Cette mythologie qui prolifère par lIntime, apparaît dès lors comme la fonction de lesprit qui pourvoit une nouvelle cohé-rence à toute expression de lâme, balisée par ses symboles, une pluralité des sensations plus ou moins redoutables selon leurs plans délévation, vers lunité quon embrasse au terme dun raisonnement, sagissant de marquer sa propre différence, une filiation dans le vocabulaire mythologique de toute une vie.
10