//img.uscri.be/pth/7ae0b1ec125ca7ab307e19b0ca5c43ec7587f94d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Les nouvelles chroniques de l'Ouest

De
90 pages
« Nous avions obtenu carte blanche. Je vous prête la voiture, avait dit mon oncle. Allez vous promener où vous voulez. Nous prîmes la fuite. » Les Nouvelles chroniques de l’Ouest retracent l’enfance de Sébastien Drouet et sa vie de jeune adulte. Une vie couleur de campagne, aux odeurs de confiture, au bon goût de nostalgie. Une existence insouciante qui s’achève avec le 11 Septembre, vécu en direct. L’Ouest, c’est un océan qui s’approche, un soleil qui s’éloigne… et des terres à conquérir. Onze chroniques nostalgiques et savoureuses comme des madeleines.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2 Titre

Les nouvelles
chroniques de l'Ouest

3Titre
Sébastien Drouet
Les nouvelles
chroniques de l'Ouest

Nouvelles
5Éditions Le Manuscrit
Paris























© Éditions Le Manuscrit 2009
www.manuscrit.com

ISBN : 978-2-304-02992-5 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304029925 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-02993-2 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304029932 (livre numérique)

6 . .
8 UN CHATEAU POUR NOUS TOUT SEULS !

UN CHÂTEAU POUR NOUS TOUT SEULS !
Nous avions obtenu carte blanche.
« Je vous prête la voiture, avait dit mon
oncle. Allez vous promener où vous voulez.
Mais tâchez de rentrer pour 21 heures. »
Nous prîmes la fuite.

Un vieux rêve nous taraudait, mon cousin et
moi : pénétrer dans un château abandonné, le
visiter de fond en comble, se l’approprier pour
quelques heures. Nous visions un objectif clair,
que nous connaissions pour être souvent passés
aux alentours, un château dont la rumeur
familiale avait fait une légende. C’est là que mon
grand-père s’était rendu chaque mois des
années durant, pour payer à la Comtesse de
Charnacé le loyer de notre maison de
campagne, située dans le centre bourg de
Chambellay. Puis, la famille avait quitté ce lieu
de villégiature, mais le souvenir de la
mystérieuse demeure aperçue au loin restait
vivace dans le subconscient commun.
9