Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

Les orphelins Rémi à la guerre JeanBaptiste Renaud
TOME 2
Les orphelins Rémi à la guerre
TOME 2
JeanBaptiste Renaud
Les orphelins Rémi à la guerre
TOME 2
ROMAN
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Renaud, JeanBaptiste 1951, auteur  Les orphelins / JeanBaptiste Renaud. (14/18) Sommaire : Tome 2. Rémi à la guerre. Publié en formats imprimé(s) et électronique(s). ISBN 9782895974437 (vol. 2). — ISBN 9782895975014 (vol. 2 : pdf). — ISBN 9782895975021 (vol. 2 : epub)  I. Titre. II. Titre : Rémi à la guerre. III. Collection : 14/18 PS8635.E5222O77 2014 jC843’.6 C20149068425  C20149068433
Les Éditions David remercient le Conseil des arts du Canada, le Bureau des arts francoontariens du Conseil des arts de l’Ontario, la Ville d’Ottawa et le gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada.
Les Éditions David 335B, rue Cumberland, Ottawa (Ontario) K1N 7J3 Téléphone : 6138303336 | Télécopieur : 6138302819 info@editionsdavid.com | www.editionsdavid.com Tous droits réservés. Imprimé au Canada. er Dépôt légal (Québec et Ottawa), 1 trimestre 2015
À un vrai combattant, Serge Gravelle, qui garde le sourire même dans l’adversité…
Prologue
Et voilà que ça recommençait… — Grandpapa, reprit le jeune, votre vie pas si ordinaire avec votre oncle méprisable et votre tante Rose, avec LucJohn et ses légendes du Grand Manitou et avec Conrad, le trappeur, a été bien rendue. J’ai aimé particulièrement vos rencontres avec le renard et, plus tard, votre découverte du corps décharné de votre père. Vous devriez main tenant parler de la période la plus fascinante, votre participation à la Seconde Guerre mondiale. Fascinante ? Je ne crois pas que j’aurais choisi ce terme pour décrire une période aussi sombre de mon adolescence, même s’il y eut de bons moments. Ce n’était pas un sujet que j’abordais de gaieté de cœur et pourtant, il y avait bien quelque chose à conter. Je me revis un matin d’automne ensoleillé à la gare de SaintPascal, le village le plus proche de ma forêt d’Abitibi, à attendre le train pour aller à la guerre retrouver mon grand ami Conrad.
Prologue
9