Les Petits bals perdus

De
Publié par

« Jamais je n'ai vécu ce cauchemar avec l'idée d'en faire de la littérature. Mais ce Journal sera, je le veux, la preuve étonnante que je suis toujours en vie. »Pascal Sevran est mort le 9 mai 2008. Jusqu'au bout, au mépris du mal terrible qui le ronge, il reste le témoin lucide et emporté d'une époque qui le passionnait, le chroniqueur amusé de la vie parisienne et de son village de Morterolles, l'observateur ironique d'un monde qui lui convenait mal.Le neuvième volume de ce Journal, entrepris en 2000 avec La vie sans lui, sera le dernier.
Publié le : mercredi 15 avril 2009
Lecture(s) : 25
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226199591
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
« Jamais je n'ai vécu ce cauchemar avec l'idée d'en faire de la littérature. Mais ce Journal sera, je le veux, la preuve étonnante que je suis toujours en vie. »Pascal Sevran est mort le 9 mai 2008. Jusqu'au bout, au mépris du mal terrible qui le ronge, il reste le témoin lucide et emporté d'une époque qui le passionnait, le chroniqueur amusé de la vie parisienne et de son village de Morterolles, l'observateur ironique d'un monde qui lui convenait mal.Le neuvième volume de ce Journal, entrepris en 2000 avec La vie sans lui, sera le dernier.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Sous le café, la plage

de le-nouvel-observateur

Scélérats des champs

de le-nouvel-observateur

suivant