Les petits miracles d'écriture

De
Publié par

Un atelier du tonnerre ! Ici tous les écrivants se retrouvent pour échanger, partager, écrire, certes oui, mais aussi réfléchir, s'entr'aider, apprendre à se comprendre. Et créer, oui, des lignes et des lignes, qui fusent et s'amalgament, s'agglomèrent, s'agglutinent en de petits miracles d'écriture… Comment résister à cet appel de la plume ou du stylo, qui crissent et expriment la pensée profonde, sourde ou cachée, désireuse de passer le cap de la réflexion personnelle en se montrant au monde, en s'ouvrant aux yeux et aux oreilles de tous. Un lieu de vie des mots, un havre de paix pour les auteurs en quête de confiance, en recherche de sujets, complément rassurant de leurs rêves d'écrivain. Trouver le mot juste, entendre l'autre qui dit, accepter la différence de s
Publié le : lundi 20 juin 2011
Lecture(s) : 41
Tags :
EAN13 : 9782304007381
Nombre de pages : 131
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Les petits miracles d'écriture
3
Titre Atelier d’écriture par plumes et par chemins
Les petits miracles d'écriture
Nouvelles
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit 2008 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-00738-1 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304007381 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00739-8 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304007398 (livre numérique)
6
Je venais d’hériter d’une vieille maison. Il pleuvait. Je fus pris de l’envie d’aller explorer pour la première fois cette demeure qui allait être la mienne. Le rez-de-chaussée était moisi, les étages pourris, le grenier colonisé par les araignées et au milieu de leurs toiles, une malle cubique, poussiéreuse, énigmatique ; machinalement je l’ouvris. Dedans, des feuillets et des feuillets, pêle-mêle, noircis de toutes les couleurs de la graphologie : penchées, droites, serrées, larges ou rondes. Poussé par la curiosité, j’en pris une liasse que je rassemblai et me mis à les déchiffrer… « Ce soir-là, les phrases sortirent de leur tanière et vinrent à ma rencontre. »
8
DE LA PENSÉE AU STYLO
Le stylomine me mine la cervelle. De ce maudit engin, rien ne sort sinon de l’encre, et cette encre noire refuse de se modeler en mots, elle reste à l’état de gribouillis informes. J’ai bien essayé le dessin, mais là aussi, la forme refuse à se former : tout reste dans l’uniformité de l’informe. Je regrette le temps de la plume d’oie, elle vous chatouillait le menton et ça vous faisait rêver, elle vous caressait les narines et ça vous faisait éternuer. Ces temps sont révolus, essayez donc de vous caresser avec un stylo… Passer à l’ordinateur ? Taper sur un clavier me tape sur les nerfs comme gratter la page blanche me donne de l’eczéma. Eczéma. Eczéma… Comme le calembour est la fiente de l’esprit, L’écriture est l’eczéma de la page blanche. Encre bleue de tous les jours, violette de nos mots tendres, plume virevoltant sur le papier glacé ou freinant des deux pieds pour les factures, selon nos humeurs…
9
Les petits miracles d'écriture
Plume, stylo, à chacun son préféré… Les petits derniers existent, même senteur vanille pour les petites filles ou chocolat pour nos petits gars. Que ferions-nous sans lui ? Qui disperse nos idées, Qui nous aide à faire des dossiers, des lettres administratives, mais aussi sentimentales. Qui nous permet de rêver et de matérialiser ces rêves. D’exprimer nos joies et nos chagrins… Sans toi, rien de tout cela ne serait possible. Qui est-ce d’après toi ? Non ! Mon stylo chéri, tu es une relique mais pas une momie qu’on laisse dormir au fond d’un tiroir. Tu auras bientôt des amis et chacun, vous jouerez vos rôles. Encre noire pour les bleus à l’âme, les idées noires et les peurs profondes. Encre rouge pour les sentiments, l’euphorie, l’escapade légère. Tu vois, peu de reliques peuvent se targuer d’être si vivantes. Mais jamais tu ne seras l’ennemi de l’ordinateur, vous coexisterez dans la paix de mon âme. Seulement, lui, c’est le concret, la gestion d’affaires tristes et ennuyeuses ; toi, à jamais, le compagnon immatériel de nos vagabondages, uni à ma
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.