Les possibles

De
Publié par

Il est possible d’acheter une bouteille d’eau dans les commerces d’alimentation à condition d’en connaître les horaires, sachant qu’on ne peut se trouver à l’ouverture de chaque établissement l’attendant en même temps au même endroit je choisis cette épicerie pour y acheter une bouteille d’eau, établissant qu’à cette heure elle est ouverte, ce qui est le cas, l’ouverture de la bouteille d’eau dans l’épicerie ne pose problème sélectionnée entre les marques en rayon, dévissant au goulot son bouchon et posant mes lèvres à sa surface, c’est au travers d’une bouteille d’eau que je paie le prix indiqué d’une gorgée liquide à son prix, la monnaie récupérée désaltéré j’échange ma bouteille
Publié le : jeudi 16 juin 2011
Lecture(s) : 223
EAN13 : 9782748109283
Nombre de pages : 68
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Avertissement de l’éditeur
manuscrit.com — maison d’éditionfrancophone — a
pour vocation de réunir les conditions idéales pour
quetouslesmanuscritstrouventleurpublic.
Pourcefaire,manuscrit.com s’estdoté du plusgrand
réseaudelecteursprofessionnels: composédelibraires
etde critiques,ilestentièrementvoué àladécouverte
etàlapromotiond’auteursdetalent,afindefavoriser
l’édition de leurs textes.
Danslemême temps,manuscrit.com propose —pour
accélérer la promotion des œuvres — une diffusion
immédiate des manuscrits sous forme de fichiers
électroniquesetdelivresimprimés. C’estcetteédition
quelelecteuraentrelesmains. Lesimperfectionsqu’il
ydécèlerapeut-être sont indissociables de la primeur
d’une telle découverte.
manuscrit.com
5bis, rue de l’Asile Popincourt
75011 Paris
Téléphone : 01 48 07 50 00
Télécopie : 01 48 07 50 10
www.manuscrit.com
contact@manuscrit.comLes possibles© manuscrit.com, 2001
ISBN: 2-7481-0929-5 (pour le fichier numérique)
ISBN: 2-7481-0928-7 (pour le livre imprimé)Jérôme Mauche
Les possibles
JEUX LITTÉRAIRESIl est possible d’acheter une bouteille d’eau
danslescommercesd’alimentationàconditiond’en
connaîtreleshoraires,sachantqu’onnepeutsetrou-
veràl’ouverturedechaqueétablissementl’attendant
enmêmetempsaumêmeendroitjechoisiscetteépi-
cerie pour y acheter une bouteille d’eau, établissant
qu’à cette heure elle est ouverte, l’ouverture d’une
bouteilled’eaudansl’épicerieestsimplifiéeentreles
marques en rayon, dévissant au goulot son bouchon
etposantmeslèvresàsasurfacec’estautraversd’une
bouteilled’eauquejepaieleprixindiquéd’unegor-
gée liquide à son prix, la monnaie récupérée désal-
téré j’échange ma bouteille entamée contre un ho-
raire d’ouverture, l’épicerie s’ouvre à toute heure à
condition d’en dévisserle goulot.
Avec l’habitude qu’il y a d’écrire sa propre
existence n’en est pas moins plus existante que si
l’habitude n’en était venue qu’après la mort, mais
jusqu’à présent ceux qui écrivent après leur mort ne
nouscommuniquentjamaisl’habitudequ’ilsprirent
de leur vivant, on connaît beaucoup d’écritures
mortes qui se souviennent heureusement qu’elles
furent en vie, simplement quand elles réalisent
surtout par écrit en l’écrivant nous le disant nous
sommes morts nous comprenons alors que ces
écritures sont mortes de les écouter nous parler se
parler, mais faute de les avoir trop entendu persiste
l’habitude mourir de sa seule existence.
La pousse de l’ongle qui a poussé des jours
durant des nuits se coupe en biais au coupe-ongle
du pied en évitant de heurter le pied plus avant qui
biaiselalameetentrel’ongleetretirerdesonongle
l’ongle soustrait une quantité souhaitable de corne,
l’augmentation insensible à terme au bout du pied
6

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.