Les sous-ensembles flous

De
Publié par

Les Sous-ensembles flous, parus en 1981, raconte l’histoire de Paul Bâche qui, après avoir dirigé pendant vingt ans une maison de production, démissionne sous l’emprise d’une terrible crise existentielle et décide d’accomplir enfin son rêve : réaliser un film. Or, il ne suffit pas de décider d’écrire un film pour le réaliser et Paul ne se met pas au travail. Il préfère passer son temps à essayer de sauver son couple avec Juliette en s’adonnant à tous les fantasmes érotiques. Chaque semaine, ils s’aventurent un peu plus loin dans leurs fantasmes, mais même la présence d’une autre femme ne suffit plus à raviver leur désir. Ensemble, ils s’enfermeront dans un jeu érotique malsain qui finira en drame. En filigrane de cette histoire d’amour c’est, en fait, tout le passé de Paul qui ressurgit. A la fois roman d’amour et parcours tragique, ce livre impressionne par son ampleur. Il faut bien le génie de Jacques Laurent pour arriver à mêler autant de sujets dans un seul et même ouvrage. L’amour, la mort, la destruction, la passion… Rien ne manque à cette œuvre ample, baroque, intelligente au possible, quintessence de l'oeuvre de Laurent.

Préface d'Etienne de Montety.

Publié le : mercredi 14 novembre 2012
Lecture(s) : 15
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246803041
Nombre de pages : 512
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les Sous-ensembles flous, parus en 1981, raconte l’histoire de Paul Bâche qui, après avoir dirigé pendant vingt ans une maison de production, démissionne sous l’emprise d’une terrible crise existentielle et décide d’accomplir enfin son rêve : réaliser un film. Or, il ne suffit pas de décider d’écrire un film pour le réaliser et Paul ne se met pas au travail. Il préfère passer son temps à essayer de sauver son couple avec Juliette en s’adonnant à tous les fantasmes érotiques. Chaque semaine, ils s’aventurent un peu plus loin dans leurs fantasmes, mais même la présence d’une autre femme ne suffit plus à raviver leur désir. Ensemble, ils s’enfermeront dans un jeu érotique malsain qui finira en drame. En filigrane de cette histoire d’amour c’est, en fait, tout le passé de Paul qui ressurgit. A la fois roman d’amour et parcours tragique, ce livre impressionne par son ampleur. Il faut bien le génie de Jacques Laurent pour arriver à mêler autant de sujets dans un seul et même ouvrage. L’amour, la mort, la destruction, la passion… Rien ne manque à cette œuvre ample, baroque, intelligente au possible, quintessence de l'oeuvre de Laurent.
Préface d'Etienne de Montety.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.