Les tambours du monde

De
Publié par

Jean Lhomme, garçon intrépide, regrettait que son époque le prive des aventures dont il rêvait. Un vieux colonel désenchanté, amateur de cigares et des Pères de l'Eglise, et une jeune Italienne aux yeux verts, Clawdia, conspiratrice par hasard et par goût du mensonge, s'étaient disputé la construction de son destin. Louis Bonaventure, homme tranquille, père de deux enfants, vit loin du monde, et n'a qu'une passion : les pigeons. Chaque dimanche, il scrute le ciel, avec une innocence suspecte, pour guetter ses "champions", et les voir s'abattre sur les génoises du Moulin des Petites Loges. Jean et Louis ne forment qu'une seule et même personne. {Les Tambours du monde} raconte leur histoire, celle de Jean Lhomme, alias Louis Bonaventure, qui s'est longtemps heurté aux fauteurs de trahison avant de s'abandonner aux joies les plus simples, les plus mélancoliques aussi.
Publié le : mercredi 6 septembre 1989
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246853718
Nombre de pages : 372
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jean Lhomme, garçon intrépide, regrettait que son époque le prive des aventures dont il rêvait. Un vieux colonel désenchanté, amateur de cigares et des Pères de l'Eglise, et une jeune Italienne aux yeux verts, Clawdia, conspiratrice par hasard et par goût du mensonge, s'étaient disputé la construction de son destin. Louis Bonaventure, homme tranquille, père de deux enfants, vit loin du monde, et n'a qu'une passion : les pigeons. Chaque dimanche, il scrute le ciel, avec une innocence suspecte, pour guetter ses "champions", et les voir s'abattre sur les génoises du Moulin des Petites Loges. Jean et Louis ne forment qu'une seule et même personne. {Les Tambours du monde} raconte leur histoire, celle de Jean Lhomme, alias Louis Bonaventure, qui s'est longtemps heurté aux fauteurs de trahison avant de s'abandonner aux joies les plus simples, les plus mélancoliques aussi.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Caroline Jolivet

de le-nouvel-observateur

Bouche cousue

de gallimard-jeunesse