Les veuves abusives

De
Publié par

Les grands hommes ont quelquefois de petites femmes. Thérèse Levasseur partagea trente-trois années durant la vie de Jean-Jacques Rousseau — quoiqu'elle n'ait jamais appris à lire —, et, à la mort de l'écrivain, courut se jeter dans les bras d'un valet d'écurie ; Caroline Massin, entrée au lit du philosophe Auguste Comte en sa qualité de prostituée, se piqua de mathématiques pour y rester ; Athénaïs Michelet, Cosima Wagner, Sophie Tolstoï... elles sont huit, mesquines entre toutes, à avoir été choisies par Anatole de Monzie, huit "femmes de" dont le mérite n'est jamais allé plus loin. Elles ont "assassiné leur mari après sa mort". Elles sont les Veuves abusives.

Publié le : mercredi 27 avril 2011
Lecture(s) : 47
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246784449
Nombre de pages : 182
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les grands hommes ont quelquefois de petites femmes. Thérèse Levasseur partagea trente-trois années durant la vie de Jean-Jacques Rousseau — quoiqu'elle n'ait jamais appris à lire —, et, à la mort de l'écrivain, courut se jeter dans les bras d'un valet d'écurie ; Caroline Massin, entrée au lit du philosophe Auguste Comte en sa qualité de prostituée, se piqua de mathématiques pour y rester ; Athénaïs Michelet, Cosima Wagner, Sophie Tolstoï... elles sont huit, mesquines entre toutes, à avoir été choisies par Anatole de Monzie, huit "femmes de" dont le mérite n'est jamais allé plus loin. Elles ont "assassiné leur mari après sa mort". Elles sont les Veuves abusives.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.