Les vivants et leur ombre

De
Publié par

"Un roman est la mémoire en action qui découvre la vérité des êtres en déformant leur apparence." Telle est l'inspiration de ce livre composé de documents vrais, de personnages authentiques, de réflexions sur la vie d'une époque et l'évolution des lettres. Ce récit rapporte des faits historiques - l'apparition des premiers salons républicains, l'affaire Dreyfus, la guerre de 1914 - et dévoile les intrigues cachées et les drames de famille. L'auteur aurait pu adopter comme titre général "Mes rencontres avec des figures singulières". Singulière, la haute personnalité d'une de ses parentes qui servit, dit-on, de modèle à Proust pour créer Madame Verdurin. Singulière, la figure de Léone qui voua sa vie à l'amour avec autant de constance que d'emportement. C'est un témoignage sincère qui ne relève ni de la négation ni de l'obédience.

Publié le : mardi 11 janvier 1977
Lecture(s) : 35
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246794257
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
"Un roman est la mémoire en action qui découvre la vérité des êtres en déformant leur apparence." Telle est l'inspiration de ce livre composé de documents vrais, de personnages authentiques, de réflexions sur la vie d'une époque et l'évolution des lettres. Ce récit rapporte des faits historiques - l'apparition des premiers salons républicains, l'affaire Dreyfus, la guerre de 1914 - et dévoile les intrigues cachées et les drames de famille. L'auteur aurait pu adopter comme titre général "Mes rencontres avec des figures singulières". Singulière, la haute personnalité d'une de ses parentes qui servit, dit-on, de modèle à Proust pour créer Madame Verdurin. Singulière, la figure de Léone qui voua sa vie à l'amour avec autant de constance que d'emportement. C'est un témoignage sincère qui ne relève ni de la négation ni de l'obédience.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.