Lewis et Alice

De
Publié par

En 1865, Charles Lutwidge Dodgson, mieux connu sous le nom de Lewis Carroll, ecclésiastique indécis et professeur de mathématiques inemployé bien que vivant au Christ Church College, connaît le plus grand, et peut-être le seul, chagrin de son existence : la jeune Alice, objet unique de ses feux, est devenue nubile. Quand tout le pouvoir d'aimer que l'on porte en soi se concentre sur l'enfance, le passage à l'âge adulte est en effet pire qu'une trahison, c'est la mort même.
La confession de ce malheur, Lewis Carroll ne nous l'a pas donnée. Mais Dider Decoin a repis sa plume, imaginant que l'auteur d'Alice, pour lui conter sa vie, ses bonheurs et ses tourments, avait, jusqu'à sa mort, adressé une correspondance sans échos à Charles Dickens, qu'il avait peut-être croisé et dont l'image d'écrivain glorieux, presque officiel même, était l'inverse exacte de la sienne. Et il n'est rien de plus délicieux que ces deux musiques confondues, quand la sensibilité, touchante et singulière, de l'Anglais se trouve prolongée par l'écriture subtile et la fine culture du Français.





Publié le : jeudi 5 mai 2011
Lecture(s) : 54
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782221117415
Nombre de pages : 116
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lewis et Alice
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les Chirac

de robert-laffont

suivant