//img.uscri.be/pth/6f11f58bc8878d9b6d1c009deec98bd3806df95c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Lila

De
358 pages

Ainsi que les lecteurs de Gilead et de Chez nous s’en souviendront sans doute, Lila est la seconde épouse du révérend John Ames qui exerce son sacerdoce à Gilead, une petite ville de l’Iowa. C’est à ce personnage féminin, très discret dans les deux romans précédents, que Marilynne Robinson, remontant le temps de sa propre fiction, consacre ce troisième ouvrage, bouclant ainsi, à rebours, le cycle de ce qui apparaît désormais comme une trilogie romanesque. À la manière de certains écrivains dont toute l’œuvre semble hantée par un “territoire” unique, et comme si écrire s’apparentait pour elle à un geste d’ordre quasi généalogique, la romancière ne quitte donc pas les parages de Gilead, centre du monde en forme de champ magnétique où tout se joue pour les personnages, “sur la terre comme au ciel”…


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

MARILYNNE ROBINSON roLidurapminSataritedalomaBnlniarilmicéra
ACTES SUD
E POïNT DE VUE DES ÉDïTEURS
EévÈé tôut éàt â ŝà àmîé bîôôgîqué pàr Dô, jéué vàgàbôdé àu vîŝàgé dÈIgurÈ pàr ué bààré d’ôrîgîé îcôué, îà à gràdî ŝur éŝ rôutéŝ dé ’éxôdé ôù à Gràdé DÈpréŝŝîô à duràbémét jétÈ ué mutîtudé d’îdîgétŝ. Quàd ŝà prôtéctrîcé dîŝpàràt myŝtÈrîéuŝémét, à jéué îé ŝé ôué cômmé dôméŝtîqué àvàt d’Èchôuér dàŝ ué màîŝô côŝé, â Sàît ôuîŝ, ôù Dô é rÈàppàràt qué pôur ŝé vôîr bîétÔt îcupÈé d’àŝŝàŝŝîàt. Puŝ ŝéué qué jàmàîŝ, îà répréd à uîté ét, àu bôut d’ué ôgué màrché, àttéît Gîéàd, ué pétîté vîé dé ’ïôwà, ôù é vîéux rÈvÈréd Améŝ préd ŝôuŝ ŝô àîé cétté ámé é rîché. Aprèŝ àvôîr côŝîdÈrÈ àvéc mÈIàcé éŝ màrquéŝ d’îtÈrêt qué uî prôdîgué cét hômmé dé Dîéu réŝpéctÈ dé tôuŝ ét quî pôurràît êtré ŝô pèré, à àrôuché jéué Ié ŝé préd àu jéu du dîàôgué àuqué é RÈvÈréd ’îvîté, àu pôît dé côŝétîr â Èpôuŝér cé véu àuŝtèré qué, ôrté dé ’îtràquîé éxîŝtécé quî à ÈtÈ à ŝîéé, éé côtràît péu â péu â évîŝàgér dé ôuvéàux chémîŝ dé péŝÈé. ïŝtàuràt étré dîŝcôurŝ réîgîéux ét déŝtî ŝÈcuîér u ŝurpréàt îé dé cômpÈmétàrîtÈ ŝôuŝ ’Ègîdé d’ué Ictîô pÈtrîé d’humàîtÈ, Màrîyé Rôbîŝô, ŝàŝ jàmàîŝ ŝàcrîIér à càrtÈ ét à prÈcîŝîô dé à àgué â à prôôdéur dé ŝô ŝujét, ŝ’émpôîé, dàŝ cétté îcômpàràbé vàrîàtîô ŝur ’àmôur, â àîré dô dé ŝô îtéîgécé du môdé ét dé ŝà côàîŝŝàcé déŝ téxtéŝ bîbîquéŝ pôur ôuvrîr à vôîé â ué cômmuîô îttÈràîré d’ué ràré ét pÈÈtràté îtéŝîtÈ.
MARïYNNE ROBïNSON
Marilynne Robinson, romancière et essayiste née en 1943, est l’auteur deHôuŝékéépîg(1980 ;PEN/ Hemingway Award du meilleur premier roman). Chez Actes Sud ont été publiés les deux premiers romans de la trilogie qui se clôt avecîà:Gîéàd(2007 ; prix Pulitzer 2005) et Chéz ôuŝ(2009 ; Orange Prize for Fiction). Marilynne Robinson enseigne à l’Iowa Writer’s Workshop.
DU MÊME AUTEUR
LA MAISON DE NOÉ, Abî Mîché, . ô GILEAD, Actéŝ Sud,  ; Bàbé  . CHEZ NOUS, Actéŝ Sud, . Phôtôgràphîé dé côuvérturé : © Jàck Spécér “éttréŝ àgôàmÈrîcàîéŝ” Tîtré ôrîgîà : Lila Édîtéur ôrîgîà : Fàrràr, Stràuŝ àd Gîrôux, Néw Yôrk © Màrîyé Rôbîŝô,  © ACTES SUD,  pôur à tràductîô ràçàîŝé ïSBN ----
MARïYNNE ROBïNSON
îà
rômà tràduît dé ’àmÈrîcàî pàr Sîmô Bàrî
ACTES SUD
7
à l’IOWA
8
’éàt Ètàît â, ŝôuŝ ’àuvét, récrôquévîÈé dàŝ ’ôbŝcurîtÈ pôur ŝé prôtÈgér du rôîd, préŝqué édôr mîé àprèŝ àvôîr péurÈ tôutéŝ éŝ àrméŝ dé ŝô côrpŝ. Mêmé ŝî éé àvàît éu à ôrcé dé côtîuér â bràîér, éŝ àutréŝ é ’àuràîét pàŝ étédué, ét c’Ètàît ŝàŝ dôuté mîéux pôur éé. Quéqu’u àvàît crîÈ : Fàîtéŝ tàîré cétté Ichué mÔmé ôu c’éŝt môî quî m’é chàr géràî ! Aôrŝ ué émmé ’àvàît ŝàîŝîé pàr é bràŝ, tîrÈé dé ŝôuŝ à tàbé ét pôuŝŝÈé déhôrŝ àvàt dé càquér à pôrté tàdîŝ qué éŝ chàtŝ ŝé rÈugîàîét ŝôuŝ à màî ŝô. Cômmé pàrôîŝ éé éŝ préàît pàr à quéué, îŝ é à àîŝŝàîét puŝ ŝ’àpprôchér d’éux. Séŝ bràŝ ’Ètàîét qué grîfuréŝ ét céŝ grîfuréŝ uî àîŝàîét mà. Eé àvàît ràmpÈ ŝôuŝ à màîŝô ét rÈuŝŝî â àttràpér u chàt màîŝ, puŝ éé é ŝérràît, puŝ î ŝé dÈbàttàît, ét éé àvàît dû é áchér càr î àvàît Iî pàr à môrdré. Pôurquôî t’àrrêtéŝ pàŝ dé côgér côtré à pôrté môuŝtîquàîré ? Pérŝôé và puŝ vôuôîr dé tôî îcî ŝî tu té cômpôrtéŝ cômmé çà ! Et puîŝ à pôrté ŝ’Ètàît réérmÈé ét, àu bôut d’u mômét, à uît Ètàît tôm bÈé. ÉpuîŝÈŝ pàr éurŝ dîŝputéŝ, éŝ géŝ â ’îtÈrîéur àvàîét àît ŝîécé, ét à uît ŝ’Ètàît îŝtàÈé. ’é àt àvàît péur ŝôuŝ à màîŝô, ét àuŝŝî ŝôuŝ ’àuvét, màîŝ, ŝî éé réŝtàît prèŝ dé à pôrté, céécî ŝ’ôuvrîràît
9
péutêtré. MàgrÈ à ué quî ’ôbŝérvàît ét éŝ bruîtŝ dé à ôrêt, éé dôrmàît préŝqué ôrŝqué Dô àvàît rémôtÈ é chémî ét ’àvàît trôuvÈé â, màhéuréuŝé cômmé tôut, ’àvàît prîŝé dàŝ ŝéŝ bràŝ ét évéôppÈé dàŝ ŝô cháé, àvàt dé ŝôupîrér : “Ah. O à ué pàrt ôù àér. Màîŝ ôù éŝtcé qu’ô và àér ?” S’î y àvàît bîé quéqu’u qué ’éàt dÈtéŝ tàît écôré puŝ qué éŝ àutréŝ, c’Ètàît Dô. Eé Ètàît tôujôurŝ é tràî dé uî rôttér é vîŝàgé àvéc u chîfô humîdé ôu d’éŝŝàyér dé uî dÈmêér éŝ chévéux àvéc u péîgé càŝŝÈ. à pupàrt déŝ uîtŝ, Dô côuchàît dàŝ cétté màîŝô – côtré u péu dé mÈàgé, péutêtré. E tôut càŝ, c’Ètàît bîé à ŝéué â prédré à péîé dé pàŝŝér u côup dé bààî, tôut é màugrÈàt : Quéé Ichué pérté dé témpŝ, ôuî ! tàdîŝ qu’ué vôîx rÈtôrquàît : Aôrŝ àîŝŝé çà, bô Dîéu ! Déŝ géŝ dôrmàîét quéquéôîŝ â mêmé é ŝô, ŝôuŝ u àtràŝ dé vîéux Èdrédôŝ ét dé ŝàcŝ é tôîé dé juté. D’u jôur â ’àutré, ô é ŝàvàît pàŝ ŝur quî ô ààît tômbér. E gÈÈrà, quàd ’éàt réŝtàît ŝôuŝ à tàbé, éŝ géŝ ’ôubîàîét. à tàbé àvàît ÈtÈ pôuŝŝÈé dàŝ u côî ét, pôur péu qu’éé ŝé tîéé tràquîé, îŝ é ŝé dôàîét pàŝ à péîé dé ŝé bàîŝŝér pôur à chàŝŝér. ôrŝqué Dô àrrîvàît é ŝôîr, éé ŝ’àgéôuîàît ét à côuvràît dé ŝô cháé ; màîŝ éé répàrtàît â ué héuré ŝî màtîàé qué ’éàt, bruŝquémét dÈcôuvérté, ŝétàt écôré dàvàtàgé é rôîd, rémuàît ét péŝ tàît dàŝ ŝô ŝômméî. NÈàmôîŝ, â ŝô rÈvéî, éé trôuvàît déŝ bîŝcuîtŝ dé mér, ué pômmé ôu quéqué chôŝé d’àutré àîŝŝÈ pôur éé â cÔtÈ d’ué tàŝŝé rém pîé d’éàu. U jôur, éé àvàît éu drôît â ué ŝôrté dé jôuét. Cé ’Ètàît qu’u màrrô érôuÈ dàŝ u môrcéàu dé tîŝŝu, étôurÈ d’u I, àvéc déux œudŝ
10