Loin des mosquées

De
Publié par

Derya a servi le café. Ma mère a porté la tasse à ses lèvres et, après la première gorgée, elle a blêmi. Ses ongles s'enfonçaient dans mon bras.
" Derya, tu n'as rien oublié ?
–; Non, ma tante.
–; Tu es sûre ?
–; Tout à fait sûre.
–; Mais le sucre...?
–; Il n'y a pas de sucre. "
Sa voix était très basse, mais très ferme. Ma mère s'est tournée vers ma tante.
" Qu'est-ce que ça veut dire, Selma ?
–; Tu sais fort bien ce que ça veut dire quand on demande une fille en mariage et qu'elle verse du café sans sucre. "
Evren achève de brillantes études à Cologne. Hébergé chez un oncle turc, ce garçon timide a le coup de foudre pour sa cousine, la belle et sensuelle Derya. Rentré chez lui, en Belgique, Evren annonce aux siens la bonne nouvelle : il va épouser Derya. Une délégation familiale se rend donc en Allemagne pour demander officiellement la main de la jeune fille. Mais les choses ne vont pas tourner comme prévu.
Déroutant jusqu'à la dernière ligne, tour à tour drôle et profond, Loin des mosquées ravira les admirateurs – toujours plus nombreux – de l'oeuvre d'Armel Job.






RESUME








Pour rendre service à son voisin turc Altan, René, vieux garçon approchant la cinquantaine, jamais totalement remis d'un ancien chagrin d'amour et croque-mort de son état, accepte d'accueillir plusieurs membres de la famille turque d'Altan, venus assister en Belgique aux noces de son jeune frère Evren. Ce que René ne sait pas, c'est que ce mariage, outre qu'il s'agit d'un mariage arrangé, est également un " mariage par défaut ". En effet, Evren, tombé naguère amoureux d'une cousine rencontrée lors d'un séjour en Allemagne, a été éconduit par la séduisante Derya. Evren a d'autant moins compris ce qu'il lui arrivait que la belle s'était présentée à lui sans la moindre gêne dans le plus simple appareil un jour qu'il était entré par hasard dans la salle de bains où elle se trouvait... Le jeune homme se résout donc à lui écrire une lettre enflammée par la passion dans laquelle, lui rappelant cette scène, il exige que la belle lui explique les raisons de son refus.




À Cologne, la lettre d'Evren destinée à Derya est interceptée par sa famille. "Derya, Derya, pourquoi t'es-tu montrée nue à moi ?" peut-on notamment y lire, des propos qui attisent le courroux du père et des frères de Derya, persuadés – à tort – qu'elle a couché avec Evren. La jeune fille se retrouve aussitôt séquestrée dans sa chambre avant d'être cloîtrée pendant de longs mois entre les quatre murs de sa propre maison. Elle finit par prendre la fuite et se réfugier auprès d'un imam qui la destine au martyre. De nouveau, elle s'échappe.




Pendant ce temps, lassé d'attendre une réponse d'Allemagne qui ne vient pas et faisant contre mauvaise fortune bon cœur, Evren a fini par accepter d'épouser la jeune fille que lui destinent ses parents, Yasemin, une adolescente de seize ans, paysanne née et grandie en Anatolie, qu'il connaît à peine pour l'avoir rencontrée plusieurs années auparavant lors de séjours en Turquie. Grâce surtout à Yasemin, plus versée dans la connaissance des choses de l'amour que ne le pensent son mari et sa famille, les deux jeunes gens apprennent peu à peu à se connaître et à s'apprécier.




C'est alors que Derya réapparaît. Ayant rompu les ponts avec sa famille, ne sachant où aller et ignorant surtout qu'Evren s'est marié entre-temps, elle décide de partir pour la Belgique. Reçue par Yasemin, qui ignore jusqu'à son existence, elle finit par trouver asile auprès de René, qui joue de nouveau les bons Samaritains à l'égard de ses voisins turcs. L'affaire se complique cependant lorsque René apprend que Serif, l'un des frères de Derya, islamiste fanatisé, rôde dans les parages et veut éliminer sa sœur...










Publié le : jeudi 26 février 2015
Lecture(s) : 31
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782221129586
Nombre de pages : 185
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Loin des mosquées
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les Chirac

de robert-laffont

suivant