Ma fille doktorr astrophysik

De
Publié par

"La métaphore du big-bang pourrait s'appliquer à n'importe quelle vie. Mais quand on a vu le jour après la Seconde Guerre mondiale en Pologne, c'est-à-dire nulle part selon la célèbre formule du père Ubu et dans le non-dit de la mère, tout commence effectivement par une gigantesque explosion qui a anéanti les époques antérieures, calciné les archives, brûlé la langue et effacé les noms des ancêtres."

Ils forment un trio : Christophe, Anna et Mamouchkievitch, la mère omniprésente.
De Varsovie à l'époque de Staline, au Paris des années soixante, ils nous entraînent dans un périple peuplé de personnages extravagants. Les situations rocambolesques se succèdent, le comique se mêle au tragique et la nuit, les fantômes resurgissent. Leur histoire si singulière se tisse autour de la mère et de l'amour démesuré qu'elle porte à son fils prodige, dont l'imagination débridée ne connaît pas de limites. La terre étant tout juste assez vaste pour lui, la petite Anna au "physique pas comme les autres" se tourne vers les étoiles jusqu'à devenir "doktorr astrophysik"
Au fil du récit composé de particules de mémoire, l'épaisseur des personnages, leurs contacdictions, leurs zones d'ombre, le rapport compliqué qu'ils entretiennent avec leur judaïté et leur attachement inconditionnel à la Pologne. Ce livre foisonnant où jamais l'on ne s'apitoie est une leçon de vie et d'élégance face à l'adversité, comme un pied de nez au destin.
Publié le : mercredi 8 février 2006
Lecture(s) : 46
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702146361
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
"La métaphore du big-bang pourrait s'appliquer à n'importe quelle vie. Mais quand on a vu le jour après la Seconde Guerre mondiale en Pologne, c'est-à-dire nulle part selon la célèbre formule du père Ubu et dans le non-dit de la mère, tout commence effectivement par une gigantesque explosion qui a anéanti les époques antérieures, calciné les archives, brûlé la langue et effacé les noms des ancêtres."

Ils forment un trio : Christophe, Anna et Mamouchkievitch, la mère omniprésente.
De Varsovie à l'époque de Staline, au Paris des années soixante, ils nous entraînent dans un périple peuplé de personnages extravagants. Les situations rocambolesques se succèdent, le comique se mêle au tragique et la nuit, les fantômes resurgissent. Leur histoire si singulière se tisse autour de la mère et de l'amour démesuré qu'elle porte à son fils prodige, dont l'imagination débridée ne connaît pas de limites. La terre étant tout juste assez vaste pour lui, la petite Anna au "physique pas comme les autres" se tourne vers les étoiles jusqu'à devenir "doktorr astrophysik"
Au fil du récit composé de particules de mémoire, l'épaisseur des personnages, leurs contacdictions, leurs zones d'ombre, le rapport compliqué qu'ils entretiennent avec leur judaïté et leur attachement inconditionnel à la Pologne. Ce livre foisonnant où jamais l'on ne s'apitoie est une leçon de vie et d'élégance face à l'adversité, comme un pied de nez au destin.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant