Mascarades

De
Publié par

Elisabeth, jeune cadre dynamique, a tout pour être heureuse. Une carrière prometteuse, un compagnon aimant, et bientôt un bébé... Alors pourquoi a-t-elle soudain ces doutes affreux concernant son origine ? Alors qu'elle prend conscience de la difficulté de tout concilier, entre travail, couple et maternité, Elisabeth se persuade qu'un sombre secret plane sur sa naissance.Vérité bien cachée... ou délire de femme enceinte? En pleine canicule, en cet été 2003, que va -t-elle découvrir...
Ce roman psychologie au style dynamique mêle les genres et les sujets : au-delà de l'enquête familiale, la succession des narrateurs fait découvrir au lecteur autant de personnages attachants et accessibles, et lui laisse entrevoir la complexité des relations entre les futurs parents et leur entourage.
Publié le : vendredi 17 juin 2011
Lecture(s) : 144
EAN13 : 9782304031324
Nombre de pages : 231
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Mascarades
Christelle Chambeurland
Mascarades
Roman
Éditions Le Manuscrit Paris
© Éditions Le Manuscrit -www.manuscrit.com-2009 ISBN : 978-2-304-03132-4 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304031324 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-03133-1 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304031331 (livre numérique)
« Dire la vérité est utile à celui à qui on la dit, mais désavantageux à ceux qui la disent, parce qu'ils se font haïr » Pascal « la vérité est une illusion, et l’illusion est une vérité » Remy de Gourmont « En ce monde, l’on n’est sûr de rien, puisque la lumière est une illusion, puisque le bruit est une illusion » Guy de Maupassant,Le Horla
7
PROLOGUE
Evian, février 2003. Elle entre et referme la porte d’entrée derrière elle, fébrile. De quelques gestes mal assurés, elle ôte manteau, écharpe, gants, attrape son sac à main qui contient le test. Le test, acheté tout à l’heure en pharmacie et auquel elle a pensé pendant des heures, d’abord en regardant la notice (en l’épluchant, en la disséquant même, serait sans doute le terme vraiment approprié !), et puis en imaginant le résultat… Durant le trajet de retour, son cœur n’a cessé de faire des bonds en essayant de visualiser la situation. Positif ou négatif, elle sait d’avance qu’elle va forcément tressaillir. Elle relit une fois de plus les indications concernant le mode d’emploi. Bon, le plus tôt serait le mieux… elle se rend donc aux toilettes où là, opération délicate pour la gent féminine, elle doit faire pipi sur un minuscule bâtonnet qu’il conviendra ensuite d’insérer dans un capuchon, muni d’une « fenêtre » où le résultat sera visible (enfin, en principe). Voilà. Un trait bleu vertical : positif. Rien, ou un trait non vertical : négatif.
9
Mascarades
C’est plutôt simple. Elle tremble légèrement pendant l’opération, qui se déroule assez bien (on dirait qu’elle a fait ça toute sa vie !) et referme le capuchon. Elle guette le moindre signe, le moment où sa vie va basculer… car elle en est déjà presque sûre, au fond d’elle même, et elle est en proie à un manège invraisemblable de sentiments où l’inquiétude et l’excitation le disputent à la joie …et à l’angoisse la plus totale… ! De toute façon l’attente n’est pas longue : très rapidement et très distinctement, un trait, bleu, vertical, apparaît dans la fenêtre de lecture et alors les tremblements s’intensifient, mais elle ne sait pas réellement à quoi les attribuer. Un long frisson la parcourt : elle a le sentiment étrange que même si elle ne croit pas au Destin, ce qui lui arrive était prévu… elle ne l’a pourtant pas planifié, ni programmé, ni cherché, et cependant, le seul mot qui lui vient à l’esprit est : évidence. Elle n’imagine pas encore les instants qui l’attendent. Elle a besoin de relire encore une fois la notice, de vérifier la mention « fiable à 99% » Qu’est-ce que ça veut dire ? Que le résultat peut être positif mais en fin de compte non ?
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.