Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,48 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Regard à l'ouest

de Mon-Petit-Editeur

Le Trouble-vie

de Mon-Petit-Editeur

suivant
Christiane Lagarrigue MER ET LIBERTÉ Pierre Meyzonnat… de Bergerac à l’Acadie
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France IDDN.FR.010.0119383.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication par Mon Petit Éditeur en 2014
Retrouvez l’auteur sur son site Internet : http://christiane-lagarrigue.monpetitediteur.com
À mon amie, ma conseillère, Marie L. du Québec À Armand G. Robichaud d’Acadie À Claude, Henri et Robert Meyz(s)onnat, mes fidèles mousquetaires À Stephen Verne S. descendant de Marie-Anne, fille de Baptiste et Marguerite Bourgeois À tous ceux qui m’ont accompagnée lors de cet extraordinaire voyage
À Pierre Meyzonnat/Maisonnat dit Capitaine Baptiste, corsaire du Roy Cher et valeureux ancêtre, J’étaismortle 9 mars 1990 en franchissant la coupée pour la dernière fois, après trente-cinq ans de service dans la Marine Nationale, maRoyale :sur le bord, c’est fini ! C’est très long une coupée à cet instant, ce trait de désunion entre le bord et le quai, entre le monde de la mer et celui de la terre, cette incon-nue, tant que durera le salut au sifflet du bosco:tuhitu-tuhitu-tuhitit.J’étais devenu orphelin… de mer. Avignonnais, fils, petit-fils d’ébéniste, rien ni personne ne me rattachait de quelque façon que ce fût à l’univers maritime que je choisis pourtant à l’âge de quatorze ans. Cette décision, qui ne manqua pas d’étonner mes proches, mais qui m’offrit une vie de passion, je ne me l’expliquais pas jusqu’à notre ren-contre, en 2004, grâce à Christiane Lagarrigue: et là tout s’éclaire, d’Avignon ou de Bergerac, du Rhône ou de la Dordo-gne, nous nous portons vers l’embouchure, vers le large, vers nos destins d’hommes devenus libres. J’ai alors couru avec vous, au fil de la vague et des lignes de votre histoire décrite par Christiane, cette aventure extraordi-naire d’un pionnier de France qui vous conduira des Caraïbes à Terre-Neuve, en Acadie où demeurent gravés les exploits des Jacques Cartier, Samuel de Champlain, Cavelier de La Salle, Amiral Comte de Grasse et tant d’autres. C’est votre histoire, celle d’une famille ayant fui le sol de France qui s’inscrit alors dans l’histoire française de l’Amérique du Nord.
9
MER ET LIBERTÉ
Celui que je découvre dans ce livre m’offre une renaissance qui me fait oublier ce 9 mars 1990: merci à Christiane sans le travail de recherche et le talent d’écrivain de laquelle rien n’eût été accompli. Tribord amure, roi des mers C’est ainsi que je vous adresse mon plus profond salut, cher Baptiste, en faisant nôtre cette pensée de Charles Baudelaire : Homme libre, toujours tu chériras la mer.
Contre-Amiral (cr) Robert Meysonnat 9 avril 2006
10
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin